l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

CM

Vaccination contre la Covid-19 : on fait le point

La campagne de vaccination contre la Covid-19 a débuté le 27 décembre 2020 et certaines questions émergent déjà : où et quand me faire vacciner contre la Covid-19 ? Le vaccin sera-t-il pris en charge ?
Ce topic a pour but de réunir les informations utiles à ce sujet, pour vous éclairer. Il sera alimenté et mis à jour progressivement en fonction des informations gouvernementales qui seront communiquées à l’Assurance Maladie.

Avant toute chose, nous vous invitons à consulter cet article de notre site ameli.fr : "Vaccination contre la Covid-19 : tout savoir sur la stratégie, le calendrier et les vaccins."

Il résume les grandes lignes de la campagne de vaccination.

 

Ci-dessous, nous détaillons les différentes phases de cette campagne.

La vaccination est un acte médical s’appuyant sur les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS). Elle repose sur deux piliers :

1. Le respect des dispositions générales du code de la santé publique concernant l’information des usagers et l’expression de leur consentement

2. L’estimation au cas par cas des bénéfices et des risques pour le patient

La vaccination est ouverte à toutes les personnes résidant en France, assurées sociales (y compris les bénéficiaires de l'AME et les numéros de sécurité sociale provisoires) ou non.


A compter du 18 janvier 2021, les personnes suivantes pourront se faire vacciner en priorité :

- Les personnes de plus de 75 ans ou les personnes âgées de 75 ans au cours de l'année civile 2021
- Patients atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
- Patients atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont patients dialysés
- Patients transplantés d’organes solides
- Patients transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
- Patients atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes chroniques
- Patients atteints de maladies rares et particulièrement à risque en cas d’infection
- Patients atteints de trisomie 21.

A noter : Les personnes de plus de 75 ans et les personnes à très haut risque n'ont pas besoin de l'invitation pour se faire vacciner.
Les personnes à risque de moins de 75 ans devront cependant faire établir une prescription médicale attestant de leurs situations par leurs médecins à apporter le jour de la vaccination.


Par ailleurs, la campagne de vaccination contre la Covid 19 va se dérouler en plusieurs phases :

Phase 1 : à compter du 27 décembre puis montée progressive en janvier 2021. Elle concerne :

- Les résidents d’établissements accueillant des personnes âgées (EHPAD, USLD, résidences senior et résidences d'autonomie)

- Les professionnels exerçant dans les établissements accueillant des personnes âgées, présentant eux-mêmes un risque accru de forme grave/de décès (plus de 65 ans et/ou présence de comorbidité(s))

Pour les personnes concernées par la phase 1, la vaccination contre la Covid-19 pourra avoir lieu sans invitation et est réalisée sur prescription médicale et précédée d’une consultation pré-vaccinale réalisée par le médecin traitant ou, à défaut, en priorité par le médecin coordonnateur ou un autre médecin en cas d’indisponibilité des deux premiers.
Cette consultation peut être réalisée sur place ou, si cela n’est pas possible, à distance, en téléconsultation avec ou sans vidéotransmission.

Phase 2 : à compter du 4 janvier 2021. Elle concerne :

- Les personnels des établissements de 50 ans et plus et/ou atteint de comorbidité, qui pourront se faire vacciner sans invitation. Leur établissement les informera

- Les professionnels de santé libéraux de 50 ans et plus et/ou atteint de comorbidité. Ces professionnels recevront un mail les invitant à se faire vacciner

- Les pompiers, les aides à domicile de plus de 50 ans et/ou présentant des facteurs de comorbidité. Ici pas d'invitation à la vaccination : ces personnes doivent se rendre directement dans les centres de vaccination.


À compter du 15 janvier 2021, pourront être vaccinées :

- Les personnes handicapées hébergées dans des établissements spécialisés (Foyers d’Accueil Médicalisés - FAM et Maisons d’Accueil Spécialisées - MAS)

- Les personnes membre du personnels de ces structures, âgées de 50 ans et plus et/ou présentant des facteurs de comorbidité.

Ici pas d'invitation à la vaccination : ces personnes doivent se rendre directement dans les centres de vaccination.


À compter du 15 février 2021, pourront être vaccinées :

- Les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social âgés de 50 ans et plus

- Les personnes âgées de 50 à 64 ans inclus, atteintes de comorbidités

 

Avril 2021 :

- Les personnes âgées de 65 ans et plus

Dans ce cas, les personnes concernées recevront un courrier d'invitation à la vaccination dans leur compte ameli (ou, à défaut de compte, par voie postale).

Important : Le courrier d'invitation comporte un code personnel permettant de se faire vacciner, à remettre au professionnel de santé


Phase 3 : de mars à juin 2021. Elle concerne :

- Les personnes à risque du fait de leur âge (50-65 ans) ou de leur(s) comorbidité(s) non vaccinées antérieurement

- Les professionnels des secteurs de la santé et du médico-social non vaccinés antérieurement

- Les opérateurs/professionnels des secteurs « essentiels »


Phase 4 : de mars à juin 2021. Elle concerne :

- Les personnes vulnérables et précaires vivant en collectivité (prisons, établissements psychiatriques, foyers, etc.)

- Les professionnels prenant en charge les personnes vulnérables dont les travailleurs sociaux

- Les personnes vivant dans des hébergements confinés, ou encore travaillant dans des lieux clos favorisant l’acquisition de l’infection (ouvriers du bâtiment, abattoirs, etc.)


Phase 5 : de mars à juin 2021. Elle concerne les autres tranches de la population susceptibles d’être infectées (18-50 ans) et non ciblées antérieurement


Information : Il est possible de consulter la liste des centres de vaccination et de prendre rendez-vous pour se faire vacciner :

-  directement en ligne via le site https://sante.fr
-  en appelant le numéro vert suivant : 0800 009 110 (de 6h à 22h, 7j/7)

Sur le lieu de vaccination, un soignant posera simplement quelques questions à la personne pour s'assurer que la vaccination est possible ou lui fera compléter un auto-questionnaire.

Un médecin sera toujours présent afin de répondre aux éventuelles interrogations.

 

FAQ (foire aux questions - vaccination Covid-19)

_____________

Dois-je aller voir mon médecin avant de me faire vacciner ?

Ce n'est pas obligatoire. Si vous le souhaitez, vous pouvez vous rapprocher de votre médecin pour bénéficier d'une consultation pré vaccinale. celui-ci vérifiera votre état de santé, la présence d’éventuelles contre-indications et vous donnera toutes les informations nécessaires.

Cette consultation médicale pourra, selon les cas, être immédiatement suivie de la vaccination.

 
 
Puis-je refuser de me faire vacciner ?

Oui, le consentement est obligatoire et tracé par le médecin. Par contre, vous pourrez revenir sur votre décision.


Ma mère/père  est dans un EHPAD, puis-je refuser que ma mère/père se fasse vacciner ?

Le consentement de la personne est un pré requis à la vaccination. Les modalités d’organisation de la campagne de vaccination feront l’objet d’une communication à l’ensemble des personnes accompagnées et de leurs familles ainsi qu’aux professionnels extérieurs.
L'ensemble de la procédure (consultation pré-vaccinale, consentement, vaccination, suivi) est inscrit dans le dossier médical du résident et retracé dans le système d’information de suivi de la vaccination (VACCIN-COVID).
Dans un EHPAD, le résident peut-il être accompagné pour la vaccination? Oui, pour la consultation pré-vaccinale il peut être accompagné d'un tiers de confiance désigné par la personne, un parent ou un proche. Les modalités de cette visite seront régies par les consignes de sécurité habituelles. 
Si on a déjà eu la COVID on se fait vacciner quand même ? Il n’y aura pas de distinction dans la proposition du vaccin tant que nous ne disposerons pas d’informations nouvelles et d’une recommandation de la HAS.

 

Puis-je me faire vacciner à domicile ?

Oui, mais la vaccination doit être effectuée avec la présence d'un médecin (si infirmière seule, elle ne peut pas procéder à la vaccination).

 

Si je ne peux pas me déplacer seule pour me faire vacciner, mon transport peut-il être pris en charge par l'Assurance Maladie ?

A ce jour, le gouvernement étudie encore la question du transport. Aucune disposition n'est prévue pour le moment. Mais la vaccination à domicile est possible, comme indiquer ci-dessus.

 
Quels sont les vaccins autorisés en France ?


Le 21 décembre, l’Agence européenne des médicaments s’est prononcée sur l’autorisation de mise en circulation sur le marché du vaccin Pfizer/BioNtech, et elle se prononcera en principe le 6 janvier sur le vaccin Moderna. Dans la foulée de cet avis de l’EMA pour Pfizer/BioNtech, la Commission européenne a délivré une autorisation de mise sur le marché.
Cette autorisation européenne obtenue, c’est une autorité sanitaire française, la Haute Autorité de Santé, qui se prononcera pour la mise sur le marché français. Ces étapes constituent des garanties indispensables avant de commencer à vacciner en France.
Si un vaccin est autorisé c’est au terme d’une procédure rigoureuse et stricte.
En savoir plus sur le site de l’ANSM : https://www.ansm.sante.fr/Dossiers/COVID-19-Vaccins/Les-vaccins-autorises/(offset)/3

Quelles sont les différences entre ces vaccins ?

Si tous les vaccins stimulent le système immunitaire de façon à induire une protection spécifique contre le virus de la COVID, des différences existent quant à la technique utilisée.
Les « vaccins à virus inactivé », les plus couramment utilisés, et les « vaccins à virus vivant atténué » reposent sur une injection du virus entier préalablement rendu inoffensif afin de déclencher une réponse immunitaire en cas d’infection.
Les « vaccins à ARN messager », comme ceux de BioNTech-Pfizer, Moderna ou CureVac, consistent à injecter dans l’organisme non pas le virus mais des molécules d’« ARN messager », fabriqué en laboratoire. Cet ARN, encapsulé dans des particules de lipides, sans adjuvant chimique, ordonne aux cellules au niveau du site d’injection (principalement les cellules musculaires et les cellules du système immunitaire) de fabriquer une protéine spécifique du virus responsable de la COVID, ce qui activera une réponse immunitaire. Il est ensuite rapidement éliminé. L’ARN messager ne pénètre jamais dans le noyau de la cellule et n’a aucune action sur le génome.
Les vaccins développés par AstraZeneca et par Janssen reposent quant à eux sur un « vecteur viral non réplicatif » : un virus inoffensif qui ne peut se reproduire dans les cellules est utilisé pour transporter le matériel génétique du coronavirus, fabriquant la protéine qui enclenchera une réponse immunitaire.
  

Pour plus d'informations, vous pouvez consulter le site Vaccination-Info-Service.fr ainsi que la page suivante du site ameli.fr : Vaccination contre la Covid-19 : tout savoir sur la stratégie, le calendrier et les vaccins

|Mis à jour le 03/03/2021]

Ce post vous a-t-il été utile ?

51% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

dominique

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci pour votre message mais il ne répond pas à ma question. La situation est claire pour les personnes affiliées aux CPAM en France. Qu'en est-il pour les personnes affiliées à la CFE (Caisse des Français de l'Etranger) qui sont actuellement en France ? comment seront nous enregistrés et informés du processus pour nous faire vacciner ? Bien cordialement

jdlf

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Clara,
Je vous remercie de votre réponse. J'espère que le nombre de vaccinations va monter en puissance afin de pouvoir respecter le planning de la phase II.
Je n'ai pas tout compris.
Pouvez-vous me préciser ce que signifie :
"La consultation pré-vaccinale devra être réalisée 5 jours au plus tard avant le démarrage de la vaccination". ?
Cordialement.

Bonjour dominique,

Je vous invite à consulter la réponse qui a été apportée dans votre autre topic "vaccin covid19 expatries temporairement résident en France ?"

Bonne continuation

Bonjour jdlf,

Un délai de 5 jours minimum doit séparer la consultation pré-vaccinale et la vaccination.

Bonne journée

alan

  • 6 questions posées
  • 52 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour
les personnes à risque en chomage partiel depuis mars 2019.. ont complètement été oubliés de la vaccination prioritaire.

On marche sur la tête???

nataly

  • 9 questions posées
  • 139 réponses publiées
  • 2 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour
la vaccination covid pour les personnes fragiles pourtant listé par la Has a été complètement oublié.
Est ce que cela va être rectifié?

Une personne immunodéprimée , ou obèse, ou diabétique est quand même plus à risque qu'un pompier de 50 ans sans co morbidité

on marche sur la tête

polo

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

Je suis infirmier en EHPAD, je suis considéré comme personne à risque car j'ai deux critères de comorbidité.
j'alterne arrêt maladie et chômage partiel depuis AVRIL.
Je ne veux pas me faire vacciner; pourrais je encore bénéficier du chomage partiel ?
si oui jusqu'a quand?
merci

Bonjour polo,

Le topic suivant devrait vous aider : Coronavirus : personne à risque et arrêt de travail en ligne.

Il se peut que votre situation ne soit pas évoquée dans le topic en question. Aussi, n'hésitez pas à consulter régulièrement ce lien ainsi que la page d'accueil de notre forum. Au vu de la situation actuelle, les informations contenues dans ce topic sont amenées à évoluer. Nous mettons tout en œuvre pour effectuer des mises à jour quand cela est nécessaire.

Pour tout élément complémentaire, vous pouvez consulter cette page de notre site ameli.fr : Coronavirus Covid-19 : informations.

Je vous souhaite une bonne journée

CHIS

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

J'ai bien pris note de :
La vaccination est ouverte à toutes les personnes résidant en France, assurées sociales (y compris les bénéficiaires de l'AME et les numéros de sécurité sociale provisoires) ou non.
Mais dans les faits, les personnes sans NIR sont refusées dans les centres de vaccination. Comment faire comprendre aux personnes qui les reçoivent que la vaccination leur est ouverte et que le système d'enregistrement est prévU' Avez-vous des textes que l'on peut amener?
Merci

requinf

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour. Le planning des centres de vaccination des personnes de plus de 75 ans sont saturés et il est impossible de prendre rdv pendant le mois de mars pour les mois à venir. soit par téléphone, internet et directement au centre. Vous annoncez étendre le public prioritaire au moins de 75 ans le 15 février. C'est illogique. Que comptez vous faire pour nous qui ne pouvons pas fixer un rdv ?

Bonjour requinf,

Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet sur le site internet dédié : vaccination-info-service.fr

Bonne journée.

AndyPandy02

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Mon médecin traitant m’a donné une ordonnance mais c’est absoluement impossible de trouver un rdv en 64. Qu’est-ce que je peux faire?

Sergio

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Né en novembre 1946, je n'avais pas de doute sur mon éligibilité à la vaccination ... jusqu'à ce que je reçoive un courrier Ministère Santé/Assurance maladie daté du 01/02/2021 m'invitant à me faire vacciner. Je croyais qu'il fallait avoir 75 ans révolus. Qu'est-ce qui est faux : les 75 ans révolus ou le courrier ?