Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

arrêt maladie suivi d'un congé pathologique puis maternité ?

Bonjour, je suis actuellement suivie par une sage femme (dans mon 7e mois de grossesse) elle m'a prescrit ma deuxième prolongation d'arrêt maladie jusqu'au 16/11/22 inclus. Je dois la revoir ce même jour pour une prolongation jusqu'au samedi 3/11/22 car elle ne peut pas prescrire de congé patho et m'a conseillé de consulter mon médecin traitant qui lui pourra le faire . Mon congé maternité doit débuter le dimanche 18/12/22 donc mon congé patho de 14j serait du dimanche 4/12 au samedi 17/12 inclus. mon médecin traitant ne sera pas là le 2 et 3/12 donc il me propose de venir le 1/12 pour prescrire mon congé patho sauf que je serai encore en arrêt maladie prescrit par la sage femme. Est-ce que qu'en allant ce jour là, le congé patho débutera bien seulement le 4/12 apres arrêt précédent et non pas le 1er ? ou il m'a précisé que je pouvais aussi consulter un autre médecin traitant du cabinet , lui n'étant pas là .Admettons que si je consulte un autre médecin le dernier jour de mon arrêt maladie le samedi 3/12 , le congé patho prendra la suite à partir du 4/12 ? Je vous remercie des solutions et conseils que vous pourrez m'apporter car je suis un peu perdue sur le jour de consultation à prendre afin que mon congé patho débute bien le dimanche 4/12 .

manucoco

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Bonjour manucoco,

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic intitulé "Prise en compte congé pathologique pendant arrêt maladie".

Le congé pathologique est prescrit sur critères médicaux par votre professionnel de santé, lors d'un état pathologique résultant de la grossesse. Sa durée ne peut excéder 14 jours, il est fractionnable, peut intervenir dès le début de la grossesse et est indemnisé au titre de la maternité sans délai de carence.

Si sa durée est supérieure à 14 jours, cet arrêt est ensuite enregistré à compter du 15ème jour en maladie et indemnisé à ce même titre, après application du délai de carence de 3 jours.

Je vous souhaite une bonne journée.