Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrêt de maladie conjoint pour sa femme en fin de grossesse

J'habite en Bretagne et Je suis à 36SA , mon médecin me dit que mon bébé est un peu bas que la norme et je peux accoucher plus tôt et me conseil de me reposer.
Mon conjoint jusque là en télétravail est amener à reprendre son boulot sur place à des centaines de kilomètres de chez moi (Lyon). Est ce qu'il peut prétendre un arrêt de travail et 2st ce que son employeur a le droit de l'obliger de travailler sur place alors que le télétravail est possible.? JE SUIS EN STRESS, merci de votre réponse

Rianou

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Rianou,

Seul un médecin peut déterminer si la situation médicale de votre conjoint nécessite la prescription d'un arrêt de travail.

Nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.
Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements liés au droit du travail.

Je vous invite cependant à consulter le site des Directions Régionales de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS).

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 11302 réponses publiées
  • 1378 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non il ne peut en aucun cas prétendre à un arrêt de travail n’étant pas lui même malade. On ne peut pas être en arrêt pour s’occuper de sa femme, ses proches ou ses enfants.

Concernant son travail sur site, cela relève du droit du travail mais vis à vis du Covid aujourd’hui rien n’oblige un employeur à maintenir le télétravail pour un salarié qui n’est pas lui même vulnérable (et la encore peu importe que sa femme le soit)