l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

ASS-Arrêt de Travail et refus d'indemnités journalières ?

Bonjour,
Mon fils, inscrit Pôle-Emploi et en fin de droits (ASS) a dû subir une opération avec complications. Il est en arrêt de travail depuis début juillet.
Après moult échanges et envoi de justificatifs avec la CPAM, il lui a été répondu qu'il n'avait droit à rien du tout.
Comme le fait d'être en arrêt de travail suspend les versements de l'ASS, il n'a aucun revenu depuis maintenant presque 7 mois.
Question : Comment fait-on pour survivre quand on a plus rien ? Si ses (pauvres) parents n'étaient pas là il serait à la rue à grossir la troupe des sans abris.
S'il avait eu une réponse plus rapide, il se serait réinscrit à pôle-Emploi et ne serait pas en passe d'être interdit bancaire.
Je pense qu'il y a vraiment du sable dans les engrenages.

Wladimir

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9928 réponses publiées
  • 1191 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Parfois on a assez travaillé pour avoir des droits au chômage mais pas pour des droits aux Ij. C’est pas les mêmes règles.

Pôle emploi suspend son indemnisation car étant malade votre fils ne peut pas chercher un emploi. C’est la loi.

Après il y a d’autres aides qui existent en France (rsa par exemple).

Bonjour Wladimir,

Pour pouvoir prétendre aux indemnités journalières, il faut remplir des conditions d'ouverture de droits.  Ces conditions diffèrent pour un arrêt maladie de moins de six mois, d'un arrêt de plus de six mois.

Si les conditions sont remplies, la perception d'une allocation versée par Pôle emploi permet le maintien du droit aux assurances maladie, maternité, invalidité et décès, acquis à la rupture du contrat de travail, sous réserve que la date d'admission au bénéfice des revenus de remplacement ou allocations se situe dans les 12 mois suivant la rupture du contrat de travail.

L’assuré sans activité et sans indemnisation Pôle Emploi bénéficie également d’un maintien de droits aux prestations espèces pendant 12 mois.

Au vu de la situation, je conseille à votre fils de contacter le service social via la messagerie de son compte ameli (depuis la rubrique "Mes démarches").

Je vous souhaite une bonne journée