l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt maladie pendant grossesse ?

Bonjour, je suis actuellement enceinte de 6 mois. Je travaille en restauration, et même en ayant des restrictions de la part de mon médecin du travail et en restant assise toute la journée, la sage femme m'a conseille d'arrêter suite à un "uterus contractile" et grosse fatigue à cause de la grossesse.
J 'ai été ensuite me faire arrêter il y'a deux jours par un médecin remplaçant puisque mon médecin traitant n'a pu me recevoir faute de places. Le médecin remplaçant m'a prescrit un arrêt du 5 décembre 2018 au 2 janvier 2019. Je dois refaire un bilan avec lui le 2 janvier , pour voir s'il me prolonge jusqu'à mon congé maternité qui débutera le 28 janvier 2019. Je précise que pour l'arrêt maladie qu'il m'a prescrit, il n'a pas coché la case " en rapport pathologique de la grossesse".
24 heures après avoir envoyé l'arrêt maladie à la cpam par télétransmission, ce médecin remplaçant me recontacte parce que la CPAM voudrait un courrier de la part de mon médecin traitant qui attesterait que je suis dans l'incapacité d'aller travailler ou que celui ci demande à mon médecin du travail d'aménager un poste pour moi ou de continuer à travailler en mi temps thérapeuthique.
La CPAM demande également : un courrier de mon médecin du travail pour qu'il me déclare inapte au travail ou d'également continuer à travailler en aménagement d'un poste pour moi ou de continuer à travailler à mi temps. Or TANT QUE JE SUIS EN ARRET DE TRAVAIL, le médecin du travail ne peut me recevoir pour me déclarer apte ou non à mon poste de travail.

Ce que je ne comprend pas, c'est que je suis en arrêt de travail, et que la CPAM, voudrait autant de justificatifs (médecin traitant + médecin du travail) alors que je suis enceinte de 6 mois. On dirait qu'ils contestent même le fait que je sois arrêtée (même si c'est un médecin remplaçant qui m'a arrêtée et qui m'avait déjà arrêtée auparavant et cela n'avait posé aucun problème) et qu'ils voudraient que je reprenne le travail coûte que coûte.
Pour l'instant, je suis arrêtée jusqu'au 2 janvier 2019 mais il se pourrait qu'on me prolonge jusqu'à ce que je commence mon congé maternité.

Pouvez vous m'expliquer ce qui se passe et pourquoi on "m'embête autant" alors que je suis censée me reposer.

Merci de votre réponse.

Soso

Soso

Niveau
0
0 / 100
points
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Soso,

Votre question nécessite une consultation de votre dossier. Or, dans le cadre de notre politique de confidentialité, toutes les questions impliquant un échange d’informations personnelles et un accès à votre dossier ne peuvent pas être traitées sur ce forum.

Cette information est d’ores et déjà indiquée dans les différentes étapes vous accompagnant dans la formulation de votre question.

Le but est de protéger vos données personnelles. Je vous invite donc à contacter votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) qui est la seule à pouvoir accéder à votre dossier.

Les coordonnées de votre CPAM sont disponibles dans la rubrique "Adresses et contacts" sur ameli.fr.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (1)

Oui (1)

50%

50% des internautes ont trouvé cette réponse utile