l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

visite médecin conseil ALD

Bonjour, en arrêt depuis bientôt 6 mois pour un cancer, je reçois le 01/09 une convocation du médecin conseil....Ma dernière séance de chimiothérapie date du 30/ 08 ( 2 jours avant) sera suivie de l'ablation du cathéter et de 7 semaines de radiothérapie...D'après les éléments dont je dispose, ce type de convocation n'a rien de systématique.... A l'heure du tout informatique, la sécurité sociale, qui n'est pas sans savoir quels sont mes soins en cours, n'aurait-elle pas des contrôles plus urgents à effectuer ?

Sur quels critères les contrôles sont-ils décidés?

Une usagère (qui a cotisé beaucoup et depuis longtemps...) assez choquée...

CR06100

CR06100

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour CR06100,

Nous sommes sensibles à votre situation.

C'est le médecin-conseil qui, en fonction de votre situation médicale, décide ou non de vous rencontrer et à quelle fréquence.

Le médecin-conseil doit se prononcer sur la justification médicale de votre arrêt de travail et/ou de votre pathologie.

Ces contrôles sont donc obligatoires.

Si vous ne pouvez pas vous rendre à la convocation et souhaitez modifier la date, vous devez en informer votre caisse d'assurance maladie soit en la contactant par téléphone au 36 46, soit via la messagerie de votre compte ameli.

Bon courage.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (4)

Oui (0)

0%

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

CR06100

CR06100

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, je sais fort bien que des contrôles sont nécessaires, et que de toute façon le dossier est revu à 6 mois ...C'est plutôt, et mon vocabulaire est précis : le fait de me convoquer, qui est choquant.

Quand votre organisme rembourse des transferts pour un centre anticancéreux ( ce qui disons le, laisse peu de place au doute ),qu' on est à 100°/° pour un cancer etc...., j'imaginais que l'étude du dossier pouvait être suffisante. Par ailleurs étant en soins, nulle consolidation possible donc, pas de convocation obligatoire.

Dans mon entourage de "patients" ( ligue, hôpital...), je semble faire figure d'exception...

J'ajoute, que comme cela arrive à beaucoup, je dois gérer plein d'autres démarches et qu'un peu de tranquillité ne serait pas de trop..

Face à ce genre d'incident, une suspicion, ou un manque de confiance envers la CPAM, l'employeur etc...naissent ( puisque cela parait incroyable..) et ne nous font ni du bien, ou sont susceptibles d'interférer sur la qualité du retour au travail...

Enfin, l'inévitable ; les salaires , dits confortables, sont-ils ciblés ? (là encore, devant l'incompréhension, l' hypothèse est soulevée...). Le bon salaire reçoit des indemnités très plafonnées, contrairement à ses cotisations, et doit, comme les autres justifier de ses IJ pour l'intervention de sa prévoyance, payer ses impôts etc..

Pour conclure, l'assuré social a des droits et des devoirs..;La sécurité sociale est menacée. Dans un cas comme le mien, une visite par le médecin conseil, là où une étude de dossier aurait pu suffire, ne représente-t-elle pas une dépense inutile?

En vous remerciant.

Bonjour CR06100,

Nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.

Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements à ce sujet.

Je vous invite cependant à faire part de vos observations par courrier à votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM).

Je vous souhaite une bonne journée.