l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

consolidation ?

Bonjour.
Suite à une rupture de la coiffe des rotateurs reconnue comme maladie professionnelle, je suis déclarée inapte à reprendre mon travail au bout d'un an et je perds mon CDI, je dois m'inscrire à Pole emploi avec une épaule invalide. Le médecin conseil de la CPAM m'a jugé apte à travailler, pes le medecin du travail.
J'ai eu une visite de consolidation, et le médecin a brièvement contrôlé mes mouvements d'épaule et a pris des notes.
Il m'a demandé de désigner un medecin qui doit faire lui aussi un constat si j'ai bien compris.
Il a désigné mon médecin traitant.
Je suppose qu'ensuite il y a un contrôle entre les avis des deux médecins pour établir le niveau d'invalidité.
Un médecin généraliste est-il compétent pour faire ce constat?
Merci de votre réponse.

alfab

alfab

Niveau
0
16 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour alfab,

Lors de l'envoi de votre certificat médical final établi par votre médecin, votre caisse d'assurance maladie sollicite l'avis du médecin conseil. Il peut confirmer ou infirmer la consolidation de votre état médical, établie par votre médecin.

Si vous avez contesté cette décision d'ordre médical prise par votre caisse, vous pouvez effectivement demander une expertise médicale. Ainsi, le médecin conseil de votre caisse et le médecin que vous avez choisi (qui peut être votre médecin traitant) désignent d'un commun accord le médecin expert qui sera chargé d'effectuer l'expertise médicale.

Vous retrouverez toutes les informations à ce sujet dans cette rubrique du site ameli.fr : "Demander une expertise médicale".

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

alfab

alfab

Niveau
0
16 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci beaucoup de votre réponse.
Dans mon cas, c'est le médecin conseil qui a initier la consolidation, pas le médecin traitant.
Le fait est que l'on ignore absolument ces procédures, et comme on subit déjà de lourdes douleurs et que psychologiquement, c'est assez désastreux entre la perte vraisemblablement irrémédiable de mobilité de l'épaule associé à la perte de l'emploi, il est difficile de consacrer du temps à analyser toutes ces procédures que l'on subit, de toutes façons.
Le médecin traitant, peut-être peu au fait de ce gen,re de constat a fait une déclaration on ne peut plus sommaire, sans prendre aucune mesure de l'amplitude des mouvements. Il s'est contenté de signaler la persistance de douleurs et une mobilité qui n'est pas optimale, et la prise de paracétamol codéiné et d'anxiolitiques liés à la pathologie.