l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

2ème intervention suite à un accident du travail en 2015

J'ai subi une intervention chirurgicale pour une fracture de la malléole en 2015 avec mise en place d'une plaque à la cheville et arrêt maladie de 3 mois, c'était un accident du travail.
Aujourd'hui je dois retourner à l'hôpital en octobre 2017 pour enlever cette plaque, l'arrêt maladie doit se situer entre 8 et 15 jours. Mais je change de société en Septembre 2017 et mon nouvel employeur me demande un justificatif d'arrêt de la part de l'ancien employeur.
Quelle est la démarche à suivre...comment serai-je pris en charge? merci

Jackson43

Jackson43

Niveau
0
1 / 100
point
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Jackson43,

Nous n'avons pas de document particulier dans ce cas à vous communiquer.

Cependant, je vous invite à faire le point avec votre caisse d'assurance maladie sur votre dossier d'accident de travail. La prise en charge de vos soins et de votre arrêt peut varier en fonction de l'avancement de celui-ci.

Plus d'informations sur l'accident de travail sur notre site ici.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 481 réponses publiées
  • 188 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Jackson,

je ne vois pas du tout de quel type de document votre nouvel employeur parle...

Concernant votre prise en charge, deux situations:

- soit votre AT a été clôturé avec un certificat médical final, dans ce cas il faut établir un certificat médical de rechute. En cas d'acceptation, vous serez pris en charge dans les conditions d'un accident de travail. En cas de refus vous serez pris en charge au titre de la maladie.

- soit votre AT est toujours en cours (soins sans arrêt de travail) et dans ce cas, à votre prochain certificat médical votre médecin indiquera un arrêt.

Bonne journée,