Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

indemnités journalières limitées à 60 jours consécutifs?...année civile?.. durant retraite progressive..

la limite des 60 jours d indemnisation des IJ est -elle applicable sur une année civile?
60 jours consécutifs ? si reprise travail= reprise des 60 jours des indemnités?
Sur toute la durée de la retraite progressive? ...1 an 2 ans? ...etc
Cette nouvelle loi est très obscure pour les assurés ainsi que pour vos services!!

AG

  • 2 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour AG,

La limite du nombre d'indemnités journalières mentionnée à l'article L. 323-2 est fixée à soixante jours pour l'ensemble de la période pendant laquelle l'assuré perçoit un avantage vieillesse à compter de l'âge légal du départ à la retraite.

Comme indiqué dans le topic portant sur le "Cumul indemnités journalières et départ à la retraite", le versement des indemnités journalières est limité à 60 jours  uniquement lorsque les 3 conditions suivantes sont remplies (cumulatives) :

- la perception d'une pension de retraite,

- l'exercice d'une activité professionnelle,

- et avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite.

Si vous n'avez pas encore atteint l'âge légal de départ à la retraite (dans le cas d'une retraite progressive par exemple), vous n'êtes pas concernée par la limitation des indemnités à 60 jours.

Ce topic du forum, au sujet de la "durée maximale d'indemnisation d'un  arrêt de travail", devrait vous être utile.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

65% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

brico 71

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Moi je suis en retraite depuis 2017 et ma reprie d'une activitée a été immediate et en respectant les règleé d'embauche chez un autre employeur , et je suis rentrée chez mon ancien employeur en cdi que j'ai signée avec une mention que mes cotisations retraite retenu sur paye ne me donnais pas de benefice sur ma retraite ,donc je cotisais pour les aures ! bon ok c'est comme cela (peut être avec la réforme ?)autrement aucun changement CDI normale comme avant la retraite , je ne suis pas souvent en arrêt maladie sauf cas majeur de temps a autre , si arrêt indemnitées journalière payés pas de problème .Sauf que le 17 05 2022 j'ai eu un petit souci d'accident domestique et je me suis retrouvée en maladie jusqu 'au 12 08 2022 ,mais reglé en surborogation par mon patron pas de probléme,mais lorsque j'ai repris mon travail mon patron et venu me voir avec un courrier que je lui devait plus de 200euro car l'assurance maladie ne l'avait pas payé ,et la j'ai pris contact aves la cpam et en septembre on ma envoyé un courrier que je n'avait droit qu'a 60 jours ,mais personne ne ma indiqué combien de fois, de temps si s'etait par années ou quoi les personnes que vous avez au téléphone sont incapable de vous renseigner, date sur le décret ou autre cela change toute la forme de votre CDI quand vous vous engagez au prés d'une banque pour un prêt on vous demande si vous ête engager en CDI pour vos resource ! et la hic comme vos indemnitéés journalières sont pas payer vous faite quoi et la banque vous demande des comptes vous repondez quoi !la responsabilitée elle advient a qui ? moi je croit qu'on a pas le droit de changer les règles d'un CDI avant ce nouveau decret et qu'elle doit être applicable dans les contrat d'aprés le decret .Merci

Bonjour brico 71,

Comme indiqué dans notre réponse ci-dessus, depuis le 01/01/2021, les assurés  perdent leur cumul de 6 mois d'indemnités journalières maladie. La nouvelle mesure s'applique aux arrêts de travail prescrits à compter du 01/01/2021 et ce, quel que soit l'avantage vieillesse perçu à titre personnel.

Ce compteur est unique que l'arrêt soit continu ou discontinu et sans limite dans le temps.

Bonne journée.

tai38

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour
ici tous les experts confirment, selon la nouvelle loi du 01/01/2021, toute personne qui, en raison d'une incapacité, remplit les conditions pour accéder à la pension de vieillesse, si elle est partie après la loi du 01/01/2021 et prescrite arrêt maladie après le 01/01/2021, ils perdent de ses 6 mois ! ils ne peuvent pas être payés pour les congés de maladie et la pension ! mais ceux qui sont partis en arrêt maladie à partir du 16/06/2020 et ont pris leur retraite après le 01/01/2021, et l'arrêt maladie dure encore jusqu'au 16/06/2022, ces personnes ont-elles le droit de continuer à recevoir, ou le Cpam les arrête également comme ceux qui sont partis après la nouvelle loi du 01/01/2021 ?
J'attends un des experts de la CPAM, qui me répondra ?
Quand j'aurai la réponse, je montrerai à tout le monde la bonne réponse !
Je ne veux dégrader personne, mais je veux arriver à la vraie vérité de la loi du 01/01/2021
Merci à tous ceux qui veulent participer à ce débat