l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

Demandeur d'emploi "fragile" COVID-19

Bonjour

Etant demandeur d'emploi et personne dite fragile par rapport au COVID-19, est ce que je suis éligible à l'arrêt de travail indemnisé ou bien ai-je un maintien de mon allocation pole emploi.
Je sais que les personnes qui sont demandeurs d'emploi et qui doivent garder leurs enfants ne sont pas éligible à l'arrêt de travail pour garde d'enfants et auront le maintien de leur allocation.
Je trouve l'info sur votre site mais seulement pour les salariés, auto entrepreneur, salariés du régime agricole mais rien sur les personnes inscrites à pôle emploi.
Merci pour votre réponse.

mini-moi18

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 8066 réponses publiées
  • 1176 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Priorité à vos indemnités pôle emploi

Bonjour,

La foire aux questions du topic suivant devrait vous aider : Coronavirus : personne à risque et arrêt de travail en ligne

Il se peut que votre situation ne soit pas évoquée dans le topic en question. Aussi, n'hésitez pas à consulter régulièrement ce lien ainsi que la page d'accueil de notre forum. Au vu de la situation actuelle, les informations contenues dans ce topic sont amenées à évoluer. Nous mettons tout en œuvre pour effectuer des mises à jour quand cela est nécessaire.

Pour tout élément complémentaire, vous pouvez consulter cet article de notre site ameli.fr : "Coronavirus Covid-19 : où trouver des informations ?"

Je vous souhaite une bonne journée.

Lulu

  • 0 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Moby. Histoire d'éclaircir la situation pour vous et d'autres, percevoir des Indemnités Journalières au titre d'un arrêt maladie ce n'est pas interdit pour les demandeurs d'emploi. Donc votre question est tout à fait légitime.

Ensuite le calcul de ces IJ sont soumises à un certain nombre de conditions (durée du dernier contrat de travail, nombre d'heures mensuelles, cotisations URSAFF, etc.) dont je ne peux pas vous communiquer l'ensemble des éléments parce que ça relève du Code de la Sécurité sociale, et ce serait un peu long pour ici. De plus, je ne saurais trop conseiller à chaque demandeur d'emploi de bien s'interroger en ces termes : est-il disponible immédiatement pour un travail ? Si non en raison de problèmes de santé, l'arrêt maladie (et non de travail) est non seulement conseillé, mais recommandé, le temps bien sûr de rétablir des conditions de bonne santé suffisantes pour travailler ou chercher un travail de manière active. Trop souvent des personnes demandeuses d'emploi renoncent à en parler à leur médecin alors que le médecin est là pour leur permettre de se soigner. Si deux jours de repos sont suffisant pour un coup de fatigue, inutile de solliciter l'avis de son médecin, mais une grippe qui vous cloue au lit pendant 8 jours ? Il est bien évidant qu'alors "vous n'êtes plus en état de rechercher du travail" et ne pas vous mettre en arrêt maladie fausse votre situation.

Concernant l'arrêt dit COVID, il y a désormais 3 conditions. Aucune n'exclue les demandeurs d'emploi (manquerait plus que ça ce serait de la discrimination sur des critères illicites). Il faut donc voir si vous remplissez la condition de pathologie + un travail impossible à exercer en télétravail (exemple vous recherchez un poste de vendeur, ou de dessinateur industriel) ET ce travail ne peut s'exercer dans des conditions vous protégeant de contaminations possibles (pas de bureau seul, pas de local isolé, contacts permanent avec le public sans pouvoir contrôler les distances, etc.).

Le problème c'est tout de même que le temps de poser votre ARRET MALADIE PREVENTION COVID TRAVAIL IMPOSSIBLE AVEC LES PROTECTIONS ACTUELLES, il peut s'écouler plus de 8 semaines, car en ce moment les services sont débordés. Et vous allez peut être recevoir une information comme quoi vous n'avez pas droit aux IJ. Pendant ce temps, Pôle emploi a laissé la possibilité à chaque conseiller de décider unilatéralement s'il vous radie au bout de 15 jours d'arrêt ou pas.
Donc vous avez tout à fait le droit de voir avec votre médecin si vous risquez un risque de développer un COVID grave, de vous faire placer par ces soins en arrêt maladie.

Bon courage et continuez de prendre de soin de vous, ça permettra aussi de protéger plus de monde.