Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Pour faire face aux conséquences de l’inflation sur le pouvoir d’achat, le gouvernement a mis en place une aide exceptionnelle et individuelle de 100 €, qui sera versée en une seule fois à quelques 38 millions de Français remplissant les critères d’éligibilité.

Le montant est de 100 € nets non imposable et non soumis à cotisations (CSG, CRDS, CSA).

Les deux critères d’éligibilité sont :

- la résidence sur le territoire Français,

- avoir des revenus inférieurs à 2000 € nets par mois.

Au regard de l’Assurance Maladie, tous les bénéficiaires d’une pension d’invalidité de travailleur salarié ou de travailleur indépendant ou encore d’une allocation amiante pourront percevoir cette prime.

Vous pouvez retrouver la liste de tous les autres bénéficiaires sur l’article du service-public.fr, intitulé « Indemnité inflation 100 euros : qui peut en bénéficier ? ».

L’organisme payeur est déterminé en fonction de la situation de l’assuré en octobre 2021 :

  • invalides sans activité professionnelle : l’indemnité sera versée par la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM),
  • invalides ayant bénéficié d’indemnités pôle emploi : l’indemnité sera versée par la CPAM,
  • invalides ayant bénéficié des prestations telles que l’allocation aux adultes handicapés (AAH), le revenu de solidarité active (RSA), l’aide personnalisée au logement (APL) : l’indemnité sera versée par la CPAM,
  • invalides ayant exercé une activité professionnelle salariée : l’indemnité sera versée par l’employeur,
  • invalides ayant exercé une activité professionnelle non salariée : l’indemnité sera versée par l’Union de recouvrement des cotisations de Sécurité sociale et d’allocations familiales (Urssaf),
  • allocataires de l’amiante : l’indemnité sera versée par la caisse d’assurance retraite et de santé au travail (CARSAT) ou par la caisse régionale d’assurance maladie d’Ile de France (CRAMIF),
  • allocataire de l’amiante ayant bénéficié des prestations AAH, RSA ou APL : l’indemnité sera versée par la Caisse d'allocations familiales (CAF).

 

Les assurés n’ont aucune démarche à effectuer.

Pour les versements effectués par l’URSSAF et par l’employeur, l’indemnité sera versée avant la fin de l’année 2021.

Pour ceux effectués par la CPAM, la prime sera versée la 2ième quinzaine de janvier 2022 sur le relevé d’identité bancaire (RIB) enregistré dans le dossier.

Plus d'informations sur ce dispositif sur https://www.gouvernement.fr/foire-aux-questions-indemnite-inflation.

Ce post vous a-t-il été utile ?

77% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Ily

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

je suis en congé maternité
Qui doit me verser les 100 € ?

Merci pour votre réponse

Bonjour Ily,

L’indemnité est due par l'employeur même en cas de congés ou d’absence, notamment en cas de congés maladie ou de congé maternité.

Bonne journée.

Fat77

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir

Je suis en ald depuis 2019, je touche les indemnités journalière par la cpam, ai-je droit a l'indemnité inflation ? Et si oui qui la verse svp ?

Merci pour votre réponse

Bonjour Fat77,

Si vous êtes toujours salariée, je vous invite à prendre connaissance de la FAQ intitulée "Toutes les réponses à vos questions sur l'indemnité inflation" depuis le site du Gouvernement, et plus particulièrement de cette question intitulée "Qui verse l’indemnité et selon quel calendrier ?".

Bonne journée à vous.

Miya

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour je suis en conge maternité mais avant j'étais au chômage. Est-ce que j'ai droit à la prime ?