Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Méthode calcule IPP et taux professionnel ?

Bonjour, suite à un AT (entorse du genou gauche avec rupture totale du ligament croisé antérieur) opéré, je subi une limitation de la flexion au delà de 115* ainsi qu’un empâtements du genou et une amyotrophie “discrète” de 2 cm de la cuisse.
J’ai reçu ce jour un courrier reconnaissant une IPP de 5% dont 0% pour le taux professionnel...si je comprends bien je suis apte à reprendre mon travail sauf que je suis mécanicien et que je ne peux pas me tenir ni accroupi ni à genoux...très pratique pour mon travail !!!!
Comment est calculé le taux d’incapacité professionnel ?
Sur quoi se base la SS ?
J’insiste bien sur le fait que je ne peux plus me mettre ni à genoux ni accroupi ?

Merci d’éclairer un peu ma lanterne

Denis

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Denis,

Dans un premier temps, je vous invite à consulter le sujet relatif à la détermination du taux d'incapacité permanente (IPP).

Concernant votre aptitude, ou non, à votre poste, je vous invite à prendre contact directement avec la médecine du travail et à consulter le sujet relatif à l'inaptitude.

Pour de plus amples renseignements concernant votre dossier, je vous invite à interroger directement votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) par le biais de la messagerie de votre compte ameli.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

30% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

zorrosocial

  • 0 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
La sécurité sociale fixe des taux au minimum, il est souvent utile de contester. En ce qui concerne le taux professionnel, elle ne le fixe pas automatiquement..... Il faut en faire la demande, en dehors d'une procédure juridictionnelle, la plupart du temps.
Certaines associations comme la FNATH et l'ADDAH s'occupent de la défense des usagers du système de santé et plus particulièrement des victimes d'accidents du travail et de maladies professionnelles. Ils sont même habilités à aller au TASS ou au Tribunal du Contentieux de l'incapacité, au même titre que le défenseur syndical devant le Conseil des Prud'hommes.