Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Bonjour, j'ai une adenomyose invalidante qui me complique mon quotidien++, est-ce reconnu par la MDPH? Ou pension? Merci

En plus d'un syndrome des ovaires polykystique, je souffre d'une adenomyose....mon quotidien en est insupportable et compliqué .
Je souffre de douleurs intenses en continu, mon ventre gonflé et on pourrait croire que je suis au bout d'une grossesse...en plus de la fatigue chronique et les gestes qui deviennent de plus en plus durs.
A savoir que j'ai en parallèle une lombalgie chronique invalidante sur L3 L4 L5 S1, une jambe très sensible à cause d'une cruralgie, une névralgie cervico brachiale avec des paresthésies dans mon bras droit....

J'ai fait 13 semaines de rééducation en hospitalisation complète...je suis à ce jour sous morphine entre autre ...
Pour le SOPK suite à un traitement hormonal j'ai eu une ambolie pulmonaire bilatérale...
C'est vraiment très dur au quotidien et me sens perdu ...j'arrive au bout de mes 3 ans d'arrêt et je ne sais pas comment faire ...je me sens largué dans un désert ....
Merci de me lire ....
J'espère avoir des réponses réconfortantes.

Bien à vous

Jessemy

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Jessemy,

Je prends connaissance de votre témoignage et comprends votre inquiétude.

Dans un premier temps, et pour toutes vos questions relatives à vos pathologies et leur suivi médical, n'hésitez pas à en discuter avec votre médecin traitant qui reste le plus à même de vous orienter en fonction de votre état de santé.

En parallèle, je vous conseille de consulter ce topic relatif aux conditions d'attribution d'une pension d'invalidité.

En revanche, nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.
Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements relatif aux dispositifs proposés par la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ou la caisse d'allocations familiales (Caf). Je ne peux donc que vous inviter à interroger directement ces organismes.

Cependant, si vous le désirez, le service social de votre caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) peut vous offrir un accompagnement personnalisé. Il pourra notamment vous informer sur vos droits et les aides dont vous pouvez bénéficier en fonction de votre état de santé.

Pour faire appel au service social depuis votre compte ameli, laissez-vous guider par le chatbot de l’Assurance Maladie après lui avoir demandé « contacter le service social ».

Nous restons à votre écoute.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Germinal

  • 1 question posée
  • 627 réponses publiées
  • 21 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

Bah dis donc, ... avec tout ça, t'inquiètes pas trop, on ne va pas te laisser sans un rond et sans reconnaissance de tes handicaps ..

Tu peux oui par exemple faire une demande de reconnaissance RQTH et demande AAH auprès de la MDPH, ça ne mange pas de pain, .... tu peux télécharger un dossier de demande sur internet en pdf (déjà pour te familiariser, faire un "brouillon" ) et ensuite lancer vraie demande, en faisant remplir la partie réservée à ton toubib. (gestion ensuite CAF pas CPAM)

AAH accordée ou non, ça n’empêchera en rien de faire une demande de reconnaissance invalidité et de pension d'invalidité, au moment venu, (là gestion CPAM) si jamais tu peux y prétendre ( prestation qui serait prioritaire si accordée, sur l'AAH, AAH qui peut venir en complément, si jamais une pension faible)

En tous les cas, prend soin de toi .. ne stress pas trop devant la paperasse et les "casse tête", qu'on traverse tous + ou -, quand maladies etc invalidantes, quelles que soit nos situations (salariés privé ou public, attente licenciement, france-travail, etc etc.. )

Courage, bonne journée