Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Invalidité cat 1 - arrêt maladie

Bonjour,

L’invalidité cat 1 m’a été accordé suite à 3 ans d’arrêt maladie (fin de droit des IJSS).
J’aimerai savoir quelle est la suite:
À savoir que le médecin du travail m’a déclaré comme inapte.. Je suis en arrêt actuellement pour une autre pathologie que celle de mon AlD.

J’aimerai savoir déjà dans un premier temps, si je peux tjs être en arrêt maladie pour la pathologie qui m’a «  permise » d’être en invalidité cat 1 ou pas ? Car mon état tjs le même.

Dès qu’on a la décision d’invalidité ? Les arrêts maladie ne sont plus possible ? Donc reprise du travaille imminente ??? Ou pas merci
C’est assez flou, aucune explication..
Je suis perdue

Merci d’avance

Nounouss

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Nounouss,

Suite à votre inaptitude, la pension d'invalidité vous a été accordée car vous respectiez les conditions d'attribution. Vous trouverez des informations utiles en consultant ce topic sur la mise en invalidité. Le fait de percevoir une pension d'invalidité ne peut constituer une interdiction de travailler. En effet, le classement en 2ème ou 3ème catégorie est une appréciation médicale d'un handicap. Vous pouvez donc tout à fait conserver une activité salariée. Si toutefois, sans reclassement ou aménagement de votre poste, vous ne pouvez maintenir votre activité, vous pourrez adresser vos arrêts pour justifier de votre absence, même s'ils ne sont pas indemnisés.

Concernant le droit aux indemnités journalières (IJ) après votre passage en invalidité, le versement des indemnités journalières est supprimé au bénéfice du versement d’une pension, les deux ne pouvant se cumuler.

En cas de nouvelle prescription d'arrêt maladie, le droit à indemnisation s'examine en fonction des conditions d'ouverture de droit et des règles de durée de droit. Vous trouverez des informations complémentaires en consultant ce sujet réalisé sur le droit aux IJ après la mise en invalidité.

Le service social de votre CPAM peut également vous accompagner dans vos
démarches. Pour plus d'informations, vous pouvez lire l'article "Être accompagné(e) par le service social de l’Assurance Maladie".

Vous pouvez également contacter la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui saura vous renseigner sur d'autres prestations liées à l'invalidité.

Je vous souhaite une bonne journée.


Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20668 réponses publiées
  • 1736 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

En catégorie 1 le médecin conseil estime que vous pouvez travailler partiellement et donc avoir salaire + pension pour la partie non travaillée.
En cas d'arrêt de travail pour cette pathologie il faudra 2 choses

  • avoir l'accord du médecin conseil pour des IJ
  • avoir rempli les droits administratifs. Vous avez épuisé vos 3 ans pour cette maladie donc il faut 1 an sans arrêt pour cette maladie pour rouvrir une période.

Sachez aussi que votre arrêt actuel ne sera pas forcément indemnisé en fonction de ce que décidera le médecin conseil.