Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Rechute suite à un AT, comment est géré l'absence pour examen médical ?

Bonjour,

Mon mari a subi un accident du travail le 18/04/2023. Il a été en arrêt 1 une semaine mais a pu reprendre le travail. Malgré des douleurs persistantes au genou, le dossier a été consolidé le 19 juin 2023. Après un scanner passé mi-décembre, il doit finalement voir un chirurgien du genou le 25/04/2024.

Notre médecin doit nous fournir un certificat de rechute afin de prendre en charge les soins et consultations à venir.
En revanche, il continue à travailler et n'est pas en arrêt de travail.

Comment doivent être géré les absences dont il va avoir besoin pour ses examens médicaux ? Doit-il être en arrêt de travail pour ces périodes ? Ou est-ce qu'il y a une prise en charge particulière ?

On ne conçoit pas poser des jours de congés pour aller faire des examens suite à un accident du travail.

Merci.

Aurélie

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Aurélie,

S'il y a eu consolidation, le médecin conseil estime que les lésions se fixent et prennent un caractère permanent, voire définitif. Un traitement n'est plus nécessaire ou n'améliorera pas l'état de santé de l'assuré. Les séquelles entraînent alors une incapacité permanente. L'arrêt de travail n'est plus indemnisé sauf s'il est justifié par le médecin conseil. L'indemnisation se fera alors en maladie et non plus en accident du travail. Les soins ne seront plus pris en charge en accident du travail sauf si des soins post-consolidation sont accordés.

Si guérison, et que les soins prodigués nécessitent une hospitalisation ambulatoire, votre époux pourra transmettre ses bulletins d'hospitalisation qui seront traités de la même manière qu'un arrêt de travail, sur lequel devra être mentionné le rapport avec l'accident du travail accompagné d'un certificat médical de rechute.

Son médecin pourra également prescrire un arrêt de travail s'il l'estime nécessaire au regard de son état de santé.

L'Indemnité Compensatrice de Perte de Salaire (ICPS) permet sous certaines conditions de s'absenter pendant son travail pour effectuer un déplacement relatif à des soins médicaux. Cette indemnité est réglée au titre de la maladie.

Pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet, je vous invite à consulter ce topic concernant l'ICPS.

J'attire votre attention sur le fait que si l'accident du travail est consolidé, les indemnités journalières seront versées au titre de la maladie. Davantage de d'informations sont disponibles  à ce propos en consultant ce topic intitulé "Puis-je être en arrêt maladie suite à une consolidation accident de travail avec séquelles ?". 

Je vous souhaite une bonne journée. 

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant