Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrête maladie en ald

Bonjour
Mon médecin m’a fait un arrêt maladie du 19/ 12 au 19/01 en rapport avec ma maladie de Spondylartrite car je suis en poussée de crise exetera, aujourd’hui je viens de recevoir la notification en me disant que cette arrêt ne sera pas indemnisé car je n’ai pas travaillé 1 an plein alors que si car l’année dernière j’avais également posé un un maladie qui ne m’avait pas était indemnisé pour la même raison donc j’aimerai comprendre étant donné que l’année dernière je n’ai pas était indemnisé et entre-temps j’ai toujours travaille est-ce que l’arrêt même sans avoir était indemnisé ne fait pas partie de l’année travailler ? Et es que je peux pour la même période bénéficier d’un autre arrêt maladie sans rapport avec mon affectation longue durée car j’ai aussi des gros problèmes d’estomac ulcère et bactéries très résistante.
Merci de votre réponse
Cordialement.

Fat

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Betty

  • 1715 réponses publiées

Passionnée des sports sensationnels qu’offrent la mer et la montagne, je suis auss...

Voir le profil

Bonjour Fat,

Tout d'abord, je vous invite à consulter ce topic du forum relatif à la durée maximale d'indemnisation en arrêt maladie.

Aussi, la durée de versement d'indemnités journalières est de 3 ans pour une même affection. Un nouveau délai de 3 ans peut être ouvert à compter du premier jour du nouvel arrêt de travail si vous reprenez votre travail pendant une période continue d'au moins un an (y compris la reprise de travail à temps partiel thérapeutique).

Pour les arrêts maladie en rapport avec une affection de longue durée (ALD), l'indemnité journalière peut être servie pendant une période de 3 ans qui est calculée de date à date pour chaque affection, et dont le point de départ est le premier arrêt en rapport avec l'affection.

Par conséquent, si vous respectez les conditions d’ouverture de droits aux indemnités journalières et que votre arrêt concerne une autre pathologie que votre première ALD, vous pourrez ouvrir de nouveaux droits aux indemnités journalières, sous réserve d'acceptation du médecin conseil.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19326 réponses publiées
  • 1659 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Vous pouvez éditer un relevé d’IJ depuis 5 ans et recopier ici ce qui est écrit? En cochant les cases complémentaires « en rapport avec une ALD »?