l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

ALD comment savoir

J'ai ete convoquée par le médecin conseil après 9 mois d'arret de travail qui m'a donné une ALD car on m'a dit que je ne touchais plus d'IJSS depuis le 15/11. Après la visite concernant ma maladie le médecin m'a dit que j'étais en ALD sans préciser exonérante ou non. Il a dit que je recevrais un courrier la semaine suivante.
Le mois suivant, j'ai fait une demande de 100% pour 2 affection dont une concernant l'ALD. La réponse fut oui pour une et non pour l'autre. J'ai tenté de savoir pour laquelle c'était et personne n'a pu me dire, mon médecin traitant n'a su me dire car elle n'avait pas reçu de notification.
J'ai donc appelé la sécurité sociale fin février pour savoir ce qu'il en était de mes IJSS que je ne touchais toujours pas depuis le 15/11 et on m'a dit qu'on n'avait pas le droit de me dire puis on m'a passé un autre service, puis un autre puis un autre, etc.. j'ai eu 4 ou 5 personnes au tel qui me donnaient des informations contradictoires et me prenaient pour une abrutie en me réexpliquant toujours les mêmes choses. Finalement on m'a dit que j'étais à 100% pour mes IJss suite a mon arret de travail qui avait motivé ma consultation chez le médecin conseil et ce pour 10 ans. le délai m'a étonné car le médecin m'a dit que c'était pour 3 ans mais on m'a dit que la decision du médecin avait été remise en cause et que ça avait changé finalement. et que depuis le 15/11 j'étais prise en charge à 100%
Il y a 2 semaines, je vois que je dois déclarer mes IJSS alors qu'on m'avait dit qu'en ALD exonérante elles ne se déclaraient pas. J'ai appelé de nouveau la sécurité sociale. Même topo, on m'explique gentiment comme à une enfant les histoires d'ALD, on me passe 5 interlocuteurs pour finir ma retomber sur la première personne qui m'avait dit que l'arret de travail pour une ALD ne pouvait excéder 3 ans... Elle me dit que'elle fait une demande en urgence et que je dois recevoir une réponse le vendredi suivant et que si je n'ai pas de nouvelles de rappeler la semaine suivante.
Le vendredi de la semaine suivante j'appelle et on me passe encore 5 interlocuteurs qui me disent tantôt que je ne suis pas en ALD, tantot que je suis en ALD non exonérante suite à ma visite du 30/01 qui concernait mon arret de travail (on m'avait dit que j'avais le 100 % pour cette affection j'ai donc déduis que c'était celle pour laquelle j'ai été arrétée.
Après avoir raccrocher, je me rends compte que si je ne suis pas en ALD comme me l'a dit un interlocuteur, vu que je suis en arret depuis presque 2 ans, je vais devoir rembourser tous mes salaires et IJSS des 18 mois précédent. Prise de panique et très angoissée, je rappelle et me rend compte que lors de mon appel précédent on ne m'avait pas répondu sur le statut de ma requete en urgence qui devant avoir été statuée depuis 1 semaine. Je demande à la personne ce qu'il en ai et lui fait par de mon angoisse sur le fait que je ne suis peut-etre pasen ALD. La personne me dit qu'elle fait une requete en urgence, qu'on va lm'appeler l'après-midi. J'insiste pour avoir le résultat de ma précédente requete, et la personne me répete en boucle que ce n'est pas dans ses compétences et qu'il va demander une requete en urgence. Je lui dis que si c'est comme la précédente requete je risque de rester dans cette situation pendant longtemps. Il m'a raccroché au nez. ENcore plus paniquée j'appelle à nouveau et tombe sur une personne agréable cette fois, je lui explique la situation, on me dit que mon ALD exonérante concerne l'affection pour laquelle je ne suis pas en arret de travail. je ne comprends pascar les dates correspondent à mon arret de travail, du moins la date des 6 mois pour lequel on devait statuer sur cette fameuse ALD. Elle me dit que je vais recevoir un appel dans l'après-midi et que je ne dois pas m'inquiéter. J'ai donc passé l'après midi le téléphone dans la main, morte d'angoisse, n'osant pas aller dormir malgré une forte envie à cause des médicaments. A 19h je me suis dit que c'était fichu, on s'était encore moquée de moi. Je suis désespérée, continue de pleurer car mon médecin va peut-être m'autoriser à reprendre mon travail à 30 % fin mars, mais je vais devoir continuer mon traitement au mong cours et mes soins (pour ALD non exonérante) pendant au moins 18 mois... Il me reste 1 an avant de reprendre mon travail à 100 %, travail qui demande de l'attention et qui me fait faire 60 km par jour avec un traitement au long court qui me fatigue et me donne des problèmes d'attention? Que vais-je faire dans 1 an si je n'ai pas repris à 100% ? En plus je devais être arrétée depuis 6 mois pour mon autre affection exonérante mais mon médecin m'a dit qu'il valait mieux faire des prolongations sur le même arret pour ne pas fiche le bazar à la sécu.
J'ai appelé mon médecin traitant qui me dit que pour elle j'étais en ALD exonérante pour mes deux affections, m'a demandé si elle m'avait donné le protocole de soin, je lui répond que non et elle ne retrouve aucune trace.
Lundi je vait encore devoir passer 1 h au téléphone à réexpliquer ma situation, a donner mon numero de sécu, adresse, telephone et num derrière la carte vitale a au moins 5 personnes qui vont encore me promettre qu'on va m'appeler... J'avais dit à la personne qui me disait qu'on me rappelerait vendredi dernier que ce serait bien la première fois que la sécu rappelle malgré ses nombreuses promesses.
Je vais donc devoir rappeler lundi matin, on va encore m'expliquer comme a une petite fille débile toutes ces histoires d'ALD, me passer 5 personnes qui me demanderont toutes toujours es memes renseignements qui pme diront qu'elles ne peuvent pas me dire mes droits (qui me concernent accessoirement), qui me raccrocheront peut-etre au nez, que je finirais en pleurs comme chaque fois et que je vivrais dans l'angoisse jusqu'à l'improbable rappel de la sécurité sociale qui aura encore fait passé mon dossier en urgence, que je devrait rappeler la semaine suivante pour que tout recommence de la même façon pour encore combien de mois, d'année. Mon moral redescent au plus bas. je me demande si tout cela n'est pas fait dans le but quej'abandonne tout, les demandes les coups de téléphones et à force de désespoir, de pleurs et d'angoisse que dans 1 an je me dise qu'il vaut mieux ne plus exister plutôt que continuer à vivre de cette façon puisque tout le monde s'en fiche...
Alors que faut-il faire ??? Mes médecins sont persuadés que mon ALD exonérante est celle pour laquelle j'ai mon arret de travail puisqu'elle fait partie des ALD 30 et que la gravité de mon état le justifie largement. J'avais 2 mois pour contester la décision mais vu que je devais faire la demande le 15/11/2016 alors que j'étais hospitalisée et que je n'ai pas de réponse aujourd'hui les délais sont largement dépassés. Je suis à bout de force pour me battre afin d'obtenir quoique ce soit... Je vais devoir reprendre mon travail à 100 % dans 1 an alors que c'est mon médecin du travail qui m'a obligée à m'arrétée et à pris rdv chez le médecin pour moi à ma demande car j'en étais incapable... Je regrette tout cela et me dits que j'aurais du ne pas m'arréter mêmesi mon état ne le permettait pas... Alors que puis-je faire pour sortir de ce charabia dont même les employés de la sécu ne savent pas répondre ???

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour veroniquegmail,

Pour des raisons de confidentialité, nous n'avons pas accès à vos données personnelles sur ce forum. Je vous invite à contacter directement votre caisse d'assurance maladie.

De plus, la réponse apportée va dépendre de votre situation médicale et professionnelle. Votre demande nécessite donc une étude approfondie de votre dossier personnel.

Je vous invite à contacter directement votre caisse d'assurance maladie depuis la messagerie de votre compte ameli ou par téléphone au 36 46.

Vous pouvez également prendre un rendez-vous si votre état de santé le permet.

Je vous invite à prendre contact avec votre médecin traitant qui saura vous renseigner sur vos données médicales.

Vous pourrez également retrouver des informations à ce sujet sur notre site ameli.fr, rubrique "Affections de longues durée (ALD)".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (1)

Oui (4)

80%

80% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 8424 réponses publiées
  • 1746 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je vais essayer de vous démêler 2/3 choses parce que honnêtement j’ai du mal à suivre un message aussi long

1/ votre médecin peut voir pour quelle maladie vous êtes à 100% avec votre carte vitale et son espace pro. Il peut aussi prendre son téléphone et appeler son confrère du service médical.

2/ il faut distinguer dans le cadre d’un 100% la durée de la prise en charge à 100% (10 ans pour vous) et la durée maximale des IJ (3 ans)

3/ vous b’aurez Pas à rembourser vos IJ: même quand on est pas en ALD à 100% on peut être arrêté pendant 3 ans (c’est L’arret De plus de 6mois)

4/ vos IJ sont probablement imposables car vos arrêts n’etaient Probablement pas indiqués en ALD par votre médecin

5/ allez à la CPAM. Faites le point avec eux directement en face à face.

  • depuis quand percevez vous des IJ?
  • avez vous 1 ou 2 ALD?
  • combien d’ouverture De droits aux IJ ALD avez vous a votre dossier? Et jusqu’à quand vont-elles?

Faites vous accompagner également par une assistante sociale car je pense qu’au delà d’une situation un peu complexe (même votre médecin n’a pas l’air de savoir vos ALD alors que c’est Lui qui fait la demande...) je pense que vous avez un souci de compréhension des termes utilisés et que vous mélangez beaucoup de choses (peut être parce qu’on vous les explique mal)

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Comme la solution que vous me proposez m'est impossible à réaliser pour différente raison, je vais vous expliquer mon problème puisqu'il semble que je n'ai pas ete assez claire et que vous n'avez pas compris.

Alors on va dire que je souffre de 2 maladies

  • la maladie A (pour laquelle je suis arrétée en continue depuis le 15/05 2016 et 2 arrêts d'une semaine le 15/03/16 et 2/05/2016)
  • La maladie B dont je souffre depuis 30 ans pour laquelle je n'ai jamais fait de demande à la CPAM avant février 2017

J'ai été hospitalisée pour la maladie A de début juillet 2016 à fin décembre 2016.

Le 30 janvier 2017 je suis convoquée en urgence par le médecin conseil de la CPAM car on me dit que je ne touche plus d'IJSS depuis le 15 novembre 2016.
Je passe ma visite pour la maladie A et le médecin conseil me dit que j'ai une ALD pour 3 ans pour la maladie A sans plus de précision.
Il me dit que je recevrai un courrier la semaine suivante pour m'expliquer tout ça.

Un mois plus tard, je n'ai pas reçu de courrier ni d'IJSS pour ma maladie A pour laquelle je suis toujours arrêtée.

Je me rends chez mon médecin traitant qui n'a rien reçu non plus et me dit que je peux demander un protocole de soins pour être prise en charge à 100% pour les soins inhérents à cette maladie A.
Je lui demande si je peux demander ce protocole pour ma maladie B dont je souffre depuis 30 ans et qui s'aggrave depuis 5 ans. Elle me dit que oui et on fait la demande pour les deux.

N'ayant toujours pas de nouvelles ni de ressources, j'appelle la CPAM en expliquant que je suis arrétée depuis 9 mois en continu et que je ne touche plus de ressources alors que le médecin avait donné un avis favorable à mon ALD.

On me passe 5 personnes à qui je dois raconter toujours les mêmes choses (et qui m'expliquent toutes comment fonctionne l'ALD d'après eux, je peux vous dire qu'il y a des tas de manières). Finalement on me dit que la décision du médecin conseil est remise en cause et qu'il va être demandé une requête en urgence.

Je suis paniquée car si l'ALD n'est pas valable, vu que mon employeur a une prorogation pour 9 mois, je risque de devoir 3 mois de salaire à mon employeur.

Je rappelle la CPAM pour savoir ce qu'il en est pour mon ALD pour ma maladie A pour laquelle je ne touche plus d'IJSS. Après avoir eu encore 5 ou 6 personnes qui me racontent tout et n'importe quoi, on me dit finalement que j'ai une prise en charge à 100% pour cette ALD et pour une durée de 10 ans et que je vais bientôt recevoir mes IJSS.

Quelques temps plus tard je reçois une notification de la CPAM au sujet des protocole de soins qui me dit qu'une de mes demandes est accepté à 100 % pour 10 ans et l'autre est refusée. Ce qui ne m'étonne pas puisque mon médecin réfèrent m'avait dit que ma maladie B ne serait sans doutes pas prise à 100 %.

Mon médecin spécialiste qui me fais mes arrêts de travail me dit qu'en effet j'ai un protocole de soins à 100 % pour 10 ans, ce qui l'étonne car il n'avait jamais vu ça.

Il y a 15 jours, je regarde sur mon compte améli pour mon relevé d'IJSS, et je vois que dans la déclaration de ressource, je dois déclarer une somme importante aux impôts. Je suis étonnée car j'avais cru comprendre que les IJSS pour ALD 30 (donc prises en charge à 100 % pour les soins et 3 ans pour les IJSS).

J'appelle donc ma CPAM pour avoir des précisions, Après avoir eu 5 personnes qui m'expliquent chaque fois comment fonctionne les ALD exonérantes et non exonérantes. J'écoute à chaque fois ce que je connaît sur le bout des doigts. Finalement en dernier on me repasse une personne plus compétente et on me repasse la première personne? Cela faisait déjà 1h que je'étais au téléphone. La personne me dit finalement qu'il y a une erreur sur mon dossier et que les personnes s'en étant occupé se sont mélangé les pinceaux et qu'il sera fait un rectificatif, je n'ai pas de soucis à me faire. Elle me dit qu'elle dépose une requête en urgence et que le résultat sera disponible sous 48h (le vendredi suivant) mais qu'il vaut mieux que j'attende la semaine suivante si je n'ai pas de nouvelles.

Vendredi dernier (soit 9 jours après mon appel) je n'ai pas reçu de réponse. Je rappelle donc pour savoir le résultat de cette requête.

On me passe à nouveau 5 personnes qui m'explique comment marche les ALD exonérantes, non exonérantes, les protocoles de soins.... finalement, après m'avoir dit plusieurs choses selon les interlocuteurs (l'un me dit que je n'ai pas d'ALD) on me dit que mon affection concernant mes arrêts de travail n'est pas exonérante mais on fait une demande en urgence pour clarifier la situation car j'explique qu'on m'a dit l'inverse l'année passée. On me dit que l'ALD exonérant est pour la maladie B.

Après avoir raccroché, je me rends compte que malgré mes demandes on ne m'a pas donné le résultat de la première requête en urgence, qu'une personne m'a dit que je n'avais pas d'ALD.

Paniquée par le fait que je n'ai peut-être pas d'ALD comme l'a dit un des agents, je panique à l'idée de devoir remboursé 18 mois de revenus.

Je téléphone donc à nouveau pour être rassurée, je tombe sur une personne qui me dit qu'elle va faire une requête en urgence, j'insiste pour savoir si j'ai au moins une ALD, exonérante ou non. La personne dit qu'elle m'a répondu : elle demande une requete en urgence, on va m'appeler l'après midi et elle me raccroche au nez.

Me trouvant complètement désemparée devant ce comportement odieux et inenvisageable auprès de personnes malades, je décide de rappeler car je déprime de plus en plus vis à vis de cette situation.

Je rappelle donc immédiatement en expliquant qu'on vient de me raccrocher au nez chose que je n'aurais jamais imaginé et réitère ma demande précédente.

On me dit que l'on va déposer une requête en urgence et la personne me dit que je serai rappelée l'après-midi même et s'y engage personnellement. Comme les promesses n'engagent que ceux qui y croient, je me rends compte que l'on s'est encore moqué de moi. Je n'ai pas quitté mon téléphone de la journée, je n'ai pas quitté la maison au cas ou on m'appelle sur le fixe bien qu'on m'ai dit que je serai rappelée sur le portable. Je me suis obligée à rester éveillée malgré une envie de dormir causée par les médicaments.

A 19:00 n'ayant pas reçu ce fameux appel promis par 2 personnes, je lâche mon téléphone et m'effondre en me rendant compte qu'encore une fois on s'est fichue de moi.

J'ai 4 requêtes en urgence depuis 20 jours en comptant la première et toujours pas de réponse.

Suis-je en ALD pour la maladie A, le cas échéant est-elle exonérante ou non ?
Qu'en est-il de ma maladie B ?

De plus depuis 6 mois j'aurais du être en arrêt pour ma maladie B, mais comme j'étais en arrêt pour la maladie A, le médecin qui prescrit mes arrêts pour la maladie A m'a dit qu'il valait mieux continuer les arrêts pour la maladie A car cela risquait de perturber la CPAM et que cela pouvait engendrer des soucis administratifs si je me faisais arréter pour la maladie B alors que j'étais en arrêt pour la maladie B.

Donc ma question est comment savoir quelles ALD concernent les maladies A et B et quels protocoles leurs sont associés.

Tous ces protocoles en urgences restent sans réponse et on dirait que c'est juste pour me faire lambiner sans volonté de m'éclairé.

Pour info j'ai appelé mon médecin traitant qui m'a dit que pour elle j'étais en ALD exonérante pour les maladies A et B. Elle a tenté de voir sur internet mais ne retrouve pas le dossier.

Alors comment s'en sortir ? Voir une assistance sociale qui va m'expliquer une vingtième fois comment fonctionne les ALD et les protocoles de soins ???? Je pense que cela m'achèverait.

Je vous écrivais en désespoir de cause mais je me rends compte que l'on me prend pour une personne déficiente mentalement puisque 20 explications sur les ALD et protocoles de soins vous laissent penser que je n'ai encore rien compris...

Je vais rappeler lundi ou tout va recommencer : les 5 interlocuteurs qui demande numéro de secu, adresse téléphone, numéro derrière la carte pour un entretien sécurisé et après 1:00 à 1:30 on me dira encore qu'on demande une requête en urgence et je finirai encore plus déprimée pour rappeler 48h plus tard afin que le processus infernal ne recommence...

Alors par pitié si il existe un moyen d'avoir les infos réelles donnez le moi car je suis à bout.

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour répondre à vos questions :

depuis quand percevez vous des IJ? = depuis le 15 mai 2015 encontinu et le 15 mars pour le premier arret d'une semaine concernant la maladie A

avez vous 1 ou 2 ALD? = j'ai 2 ALD pour les maladies A et B, le seul document que j'ai eu disait une exonérante pour 10 ans et l'autre non exonérante sans précision.

combien d’ouverture De droits aux IJ ALD avez vous a votre dossier? Et jusqu’à quand vont-elles? = je n'ai jamais reçu de document permettant de savoir hormis celui me disant que j'avais une ALD exonérante pour 10 ans sans savoir pour quelle maladie, aucun professionnel de santé n'ayant pu avoir accès à l'information sur ma carte vitale.
On m'a dit que l'ALD pour les IJ étaient de 3 ans au départ du 15/05/ 2016 l'année dernière. La semaine dernière on m'a dit que j'avais 3 ans à compter du 15/03/2016

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 8424 réponses publiées
  • 1746 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

En fait les Questions c’etait ce Qu’il faut demander à votre CPAM pour faire le point ;)

Donc pour la maladie À vos IJ ont commencé le 15/03/2016. C’est le départ des 3 ans.

Pour la maladie B aucun arrêt pour celle la?

C’est la À où là B qui est non exonérante?

Car pour l’ald Non exonérante les IJ sont imposables.

Pour l’ald Exonérante je maintiens: un médecin avec un espace pro peut le voir et votre médecin peut appeler son confrère

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non la question est :

Pour qu'elle maladie ai- ne un acffection exonerante

La maladie A pour laquelle je suis arrêtée depuis 2 ans

La maladie B pour laquelle je ne suis pas arrêtée

Je confirme que mon médecin est sans doutes incompétent car mon fils ainé handicapé a un protocole de soins à 100% fait avec ce médecin. La pharmacie voit le 100% et le médecin non malgré 3 mises à jour de carte ne voit pas. Ce qui pose problème d'ailleurs car il va être hospitalisé à la fin du mois et à besoin d'un taxi conventionné. Enfin c'est une autre histoire.

Donc la solution est de changer de médecin traitant je présume ?

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour la question 1 du message précédent il faut lire que je perçois des IJ depuis le 15/05/16 et non 2015.

J'ai des problèmes de vue, pardonnez-moi

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 8424 réponses publiées
  • 1746 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour qu'elle maladie ai- ne un acffection exonerante

La maladie A pour laquelle je suis arrêtée depuis 2 ans

La maladie B pour laquelle je ne suis pas arrêtée

=> a priori pour la CPAM vous etes en affection non exonérante pour vos arrêts vu que les IJ sont imposables. Votre dossier doit etre vérifié par le service médical. Faites la demande via votre messagerie
" madame monsieur,
je bénéficie de deux ALD: une a 100% et une non exonérante. Je souhaite savoir si mes arrêts depuis 2 ans ont été mis en lien avec mon ALD exonérante ou la non exonérante?
Par ailleurs mon médecin n'a pas les informations concernant mon ALD, pouvez-vous demander au médecin conseil de vérifier quelle maladie est en ALD exonérante et laquelle est en non exonérante? Pouvez-vous également vérifier que du coup mes arrêts ont bien été mis en lien avec la bonne ALD? Serait-il possible d'être recontactée par le service médical pour faire le point sur mon dossier et mes prises en charge qu'il m'a accordées?"

Donc la solution est de changer de médecin traitant je présume ? => c'est peut -être extreme mais c'est vous qui voyez ;)

veroniquegmail

veroniquegmail

Niveau
0
55 / 100
points
  • 1 question posée
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Le service médical m'a appelé après mes 10 coups de téléphone, 50 interlocuteurs qui m'ont donné toutes les réponses possible.

Le service médical ne comprends rien aux dates car ma maladie exonerante commence à la fin de mes 6 mois d'arret en continu alors que j'ai demandé le 100 % en février suivant pour les 2 maladies et que maintenant ils comptent le départ de ma maladie non exonerante en mars.

Même elle en perd son latin, elle ne comprends rien à ces histoires de dates elle va se renseigner et me rappelle aujourd'hui.

Je viens de faire la sieste sur le téléphone pour ne rien louper...enfin j'espère que quelqu'un pourra enfin démêler la situation car si mon arrêt de prolonge au delà des 3 ans, cela va se compliquer si les dates ne correspondent pas...

Enfin je vais sortir le champagne car c'est la première fois qu'on me rappelle depuis le 30/01/2017 quand j'ai été convoquée car je n'avais plus d'IJ depuis le 15/11.
Dommage mon traitement me déconseille de boire.

Pour info le 15/11 j'étais à l'hôpital et n'ai pas pu faire de demande de 100 %pour ma maladie B...

Je garde espoir peut être que dans 1 ans on aura enfin compris à la sécu le sac de nœuds qui constitue mon dossier...

Elea

Elea

Niveau
0
11 / 100
points
  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir, j espère que vos soucis sont réglés. J ai vérifié sur mon espace perso ameli, l ald, sa date de mise en placr, les modalités de remboursement, et l aspect exonérant sont mentionnés.
J espère qu ils distinguent les 2.
Mon ami a un Ald depuis longtemps et plein de pb sociaux : je me suis habituée aux parcours administratifs
et aux réponses contradictoires.
Pour moi il y a 2 règles : ne jamais croire ce qu on vous dit au téléphone et si je peux me permettre, vos questions sont horriblement longues et vous donnee de détails inutiles qui doivent les "gonfler". Il faut aller à l essentiellement : je souhaite connaitre la date effective de mes 2 ALD et leur type ou numéro en passant par un doc compétent.
Toutes les autres infos sont dispos sur ameli ou le site des impots pour les IJ, leur aspect imposable...
S ils ont faits une erreur, il faudra aussi verifier que c est rectifié pour tout et aussi auprès du tresor public
Bon courage à vous.
Elea