Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Mi-temps thérapeutique peut il être refusé par la cpam si mon arrêt initial n’est plus justifié ?

Le médecin conseil a jugé que mon arrêt de travail n’est plus médicalement justifié. Je suis contrainte à reprendre le travail et m’informe que je ne percevrez plus mes indemnités journalières d ici qq semaines. Puis-je bénéficier d’un mi-temps thérapeutique à la suite de mon arrêt initial et continuer à percevoir les indemnités journalières ?

Est-ce que vous informer l’employeur de la situation (cessation de paiement des IJ et que l’arrêt n’est plus justifié)?

Merci

Sun

  • 3 questions posées
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Sun,

Je vous invite à consulter ce topic relatif aux modalités concernant le temps partiel thérapeutique.

Si le médecin conseil a notifié que votre arrêt n'était plus médicalement justifié, vous ne percevrez plus d'indemnités journalières à la date indiquée sur cette notification, y compris dans le cadre d'un temps partiel thérapeutique.

Si votre médecin traitant vous prescrit un nouvel arrêt et que ce dernier intervient dans un délai de 10 jours francs à compter de la reprise de travail notifiée (à temps plein comme en mi-temps thérapeutique), ce dernier sera étudié par le service médical.

Enfin, vous pouvez continuer à transmettre vos arrêts de travail à votre employeur bien que la caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) ne vous indemnisera pas.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20301 réponses publiées
  • 1706 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non la décision du médecin conseil s’applique aussi aux IJ en TPT (mais vous pouvez le faire quand même et contester)

L’employeur est normalement prévenu en cas de subrogation