Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Durée perception IJ en ALD 30 pour autoentrepreneur

Bonjour,
Je suis autoentrepreneur depuis 2013.
Je suis à arrêt maladie depuis le 1er février 2023. En affection longue durée (ALD 30).
J’ai transmis un premier arrêt maladie du 01/02/2023 au 28/02/2023, puis une prolongation du 28/02 au 28/03/2023.
Puis J’ai transmis une nouvelle prolongation d’arrêt maladie du 28/03/2023 au 28/06/2023.
J’ai perçu des indemnités journalières pour les 3 premiers mois soit 87 jours (et 3 jours de carence).
J’ai reçu un courrier le 02 mai de l’Assurance Maladie m’informant que : « nous ne pourrons pas indemniser votre arrêt de travail au-delà du 01/05/2023. En effet, la réglementation prévoit que les arrêts de travail sont indemnisables pendant 87 jours après application d’un délai de carence de 3 jours. Or cette durée est atteinte depuis le 01/05/2023. Si vous souhaitez contester cette décision, vous pouvez adresser un courrier dans un délai de deux mois à la commission de recours amiable, en indiquant les motifs de votre contestation. »
Pour les arrêts à temps plein en rapport avec une ALD 30, les travailleurs indépendants ne peuvent bénéficier que de 3 mois d’indemnités journalières maximum ?
J’ai lu sur le forum, message du 28/10/2022 de Sophie expert ameli, que pour les professions libérales, il est possible de percevoir 360 jours d’indemnités par période de 3 ans et la durée totale d’un même arrêt ne peut pas excéder 90 jours.
Qu’en est-il précisément après les 90 jours d’Indemnités journalières pour les travailleurs indépendants?

CHAT

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour CHAT,

Je vous confirme en effet la réponse apportée par notre experte Sophie dans ce topic intitulé "ALD auto-entrepreneur situation après les 90 jours indemnités". 

Si vous exercez une profession libérale, la durée totale d'un même arrêt ne peut excéder 90 jours.

Des renseignements complémentaires sont consultables sur notre site ameli.fr : "Arrêt maladie : les démarches du travailleur indépendant", tout particulièrement dans le paragraphe intitulé "En cas de prolongation d'arrêt de travail".

Pour faire le point avec votre caisse sur votre dossier personnel, je vous invite à la contacter via l'Espace d'échange de votre compte ameli.

Je vous souhaite une très bonne journée. 

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

CHAT

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Valérie,

Je vous remercie pour votre réponse.

Toutefois, je n'ai pas toujours compris, quelle est la situation d' un auto-entrepreneur en cas de prolongation d'arrêt maladie en Affection Longue durée (ALD 30) après ces 90 jours?

Est ce qu'un auto entrepreneur peut continuer à percevoir des indemnités journalières pour un autre arrêt maladie en ALD après ces 90 jours.

Sophie l'expert ameli, disait également que pour les professions libérales, il est possible de percevoir 360 jours d’indemnités par période de 3 ans.

Donc quels sont les conditions requises pour pouvoir bénéficier de ces 360 jours d'indemnités indiquées par votre collègue par période de 3 ans?

Une prolongation d'arrêt maladie en ALD ouvre t'elle le droit à des indemnités journalières?

Je vous remercie par avance pour des précisions.
Bien Cordialement,

Sophie

  • 4770 réponses publiées

Passionnée de séries TV. Piquée d'un soupçon de fantaisie. Et quelque peu gourmande.

Voir le profil

Bonjour CHAT,

Le nombre d'indemnités journalières (IJ) auxquels vous avez droit dépend de votre statut.

Comme indiqué dans le topic cité par Valérie, experte ameli, si vous exercez une profession libérale, que l'arrêt soit en rapport avec une ALD (affection de longue durée) ou non, la durée totale d'indemnisation d'un même arrêt de travail ne peut pas excéder 90 jours (87 jours d'IJ + 3 jours de carence).

Un nouvel arrêt initial peut suivre immédiatement pour une autre pathologie ou nouvelle incapacité de travail. Si un arrêt de travail est prescrit après une reprise d'activité supérieure à 48 heures, il est considéré comme nouvel arrêt.

Par conséquent, plusieurs arrêts de 87 jours peuvent être indemnisés dans la limite de :

- 360 jours d’IJ sur une période de 3 ans pour les arrêts sans rapport avec une ALD

- 3 ans, de date à date, à partir du 1er arrêt en rapport avec cette affection


Une personne ayant le statut de travailleur indépendant (hors professions libérales) peut percevoir en totalité :

- 360 jours d’IJ par période de 3 ans pour les arrêts hors affection de longue durée

- des IJ pendant une durée maximale de 3 ans pour les arrêts en rapport avec l’affection de longue durée

La notion de 90 jours d’IJ pour un même arrêt ne s’applique pas aux travailleurs indépendants.

Je vous conseille de faire le point avec votre caisse qui a un accès à votre dossier. Vous pouvez rencontrer un.e conseiller.ère lors d'un rendez-vous téléphonique ou en accueil accueil. Ce rendez-vous peut être pris par le biais du compte ameli, depuis la page d'accueil, ou par téléphone, en composant le 36 46.

Toutes les coordonnées de votre caisse sont disponibles sur ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Je vous souhaite une agréable journée

emilieee

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je suis auto-entrepreneur comment on sait si on est travailleur indépendant ou liberale ? Je suis guide touristique ?
J’ai reçu un courrier pour les 87 jours d’indemnisation donc je vais refaire faire un arrêt pour la meme pathologie et donc perdre les 48h + 3 jours de carence.