Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Reprise travail et rechute

Bonjour à tous

J'avais une question

J'ai étais arrêté en septembre 2022 pour des troubles psy graves qui durent depuis des 10aines d'années

Le médecin conseil m'a octroyé l'ald L3241-(A93)

N'étant pas guéri j'aimerais tout de même essayer de reprendre le travail en mi-temps thérapeutique par exemple pour voir où j'en suis

Ma question est simple si jamais je suis encore mal et qu'au bout de quelques temps je suis contraint d'être en arret maladie est ce que je pourrais encore bénéficier d'indemnités journalieres si c'est le même motif ?

J'ai lu que l'ald 3241-(A93) octroyait 3 ans d'indemnités mais qu'en ai t il si il y a une reprise dans l'intervalle même courte suivi d'un nouvel arret pour la même affection ?

Ou bien dois je faire une demande d'ALD classique pour pouvoir avoir droit aux 3 ans sur différentes périodes

Je n'ai jamais fait la demande d'une ALD classique mais je rentre dans la catégorie car mes troubles psy sont très graves et invalidants mais j'aimerais faire un essai au travail

Je ne trouve pas d'aide les médecins ne sont pas au courant de la législation et je ne sais pas vers qui me tourner

Avec mes remerciements

Bonne soirée

Cebas

  • 6 questions posées
  • 6 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Cebas,

Dans un premier temps, je vous conseille de prendre connaissance de ce topic, portant sur l'indemnisation d'un arrêt de travail en rapport au titre d’une affection de longue durée (ALD) exonérante ou non exonérante.

Un nouveau délai de 3 ans pour le versement des indemnités journalières peut être ouvert à compter du premier jour du nouvel arrêt de travail si vous reprenez votre travail pendant une période continue d'au moins un an (y compris la reprise de travail à temps partiel thérapeutique).

Si besoin, vous avez la possibilité de prendre un rendez-vous téléphonique ou en point d'accueil directement depuis la page d'accueil de votre compte ameli dans la rubrique "Mon agenda" puis "Prendre un rendez-vous" pour les questions concernant les points suivants :

- Accident du travail / maladie professionnelle,

- Arrêt de travail / indemnités journalières,

- Artistes-auteurs,

- Congé maternité / paternité,

- Cures thermales,

- Demande de capital décès,

- Demande de Complémentaire santé solidaire,

- Demande de pension d'invalidité,

- Soins à l'étranger.

Si vous n'avez pas de compte ameli ou si vos interrogations portent sur d'autres sujets, vous pouvez alors prendre rendez vous par téléphone au 36 46.

Vérifiez les modalités d'accueil de votre caisse avant de vous déplacer : https://www.ameli.fr/assure/adresses-et-contact/points-accueil

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

62% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19568 réponses publiées
  • 1664 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Que ce soit ALD classique ou ALD a93 vos arrêts ont commencé en septembre 2022 donc vous avez des droits jusqu’en septembre 2025.

Vous devez reprendre 1 an pour rouvrir une période de 3 ans.

Si une alda93 est transformée en ALD classique, le point de départ n’est pas revu car c’est la même maladie.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19568 réponses publiées
  • 1664 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

En fait la seule différence dans votre cas a être reconnu en ALD classique ça sera que vous serez pris en charge à 100% du tarif sécu pour les soins de cette maladie et que les IJ ne seront pas imposables

Cebas

  • 6 questions posées
  • 6 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Elryn

Merci pour vos réponses

En fait ma question porte sur la reprise

Si par exemple je reprends dans 1 ou 2 mois j'aurais consommé moins de 12 mois d'indemnités donc théoriquement il me resterait des droits.

Ma démarche est la suivante en fait j aimerais tester une reprise pour voir si j'arrive à tenir. Cependant en cas de rechute je me pose la question de savoir si je peux bénéficier du reste de mes indemnités et si oui ai je des conditions de travail à respecter comme avec un arrêt classique c'est à dire 150 h de travail avant l'arrêt

Ma question est un peu tordu mais en fait j'essaye tant bien que mal de trouver des solutions

Merci d'avance

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19568 réponses publiées
  • 1664 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Des lors que vous ne reprenez pas 12 mois sans arrêt complet lié à cette ALD (qu’elle soit « normale » ou en A93 comme actuellement), il n’y a pas de conditions de 150h ou autre. Ce qui compte c’est que 3 ans ont été ouverts en septembre 2022 donc vous pouvez avoir des IJ pour cette maladie jusqu’en septembre 2025.

Cebas

  • 6 questions posées
  • 6 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir Elryn,

Déjà merci de votre activité sur le forum, je vois que vous êtes très présente et cela nous aide beaucoup.

je me permets de schématiser un peu pour bien comprendre (désolé j'ai quelques petits problèmes à cause des médicaments)

Si par exemple mon arrêt va du 01/09/2022 au 31/05/2023 soit 270 jours.

Si je reprends le 1er juin 2023 et que ca ne va absolument pas, le psychiatre peut me remettre en maladie le 15 juin 2023 et je retoucherai des indemnités journalières ? Sans que l'on me demande d'avoir au moins travaillé 150h avant l'arrêt ou les 600h dans les 6 derniers mois ? (impossible car en arrêt de toute façon) et mes droits seront épuisés au 01/08/2025.

Ai je tout bien compris, car je lis à droite à gauche qu'entre deux arrêts même ALD 3241-(A93) il fallait respecter des minimums de cotisations et donc d'heures travaillés. Ma grosse peur vous l'aurez compris c'est de me retrouver au travail en étant incapable de l'accomplir et de me retrouver sur la touche pour toujours, c'est pourquoi je questionne et essaye de voir les possibilités pour essayer de sortir la tête de l'eau

Question subsidiaire si je demande un mi temps thérapeutique et que cela ne va pas pendant ce mi temps, le psychiatre peut il me rebasculer en maladie ALD 3241-(A93) ?

je suis désolé de vous embêter avec ces questions mais j'essaye de me débrouiller tant bien que mal pour faire fasse à la maladie et essayer de m'en sortir (et c'est dur quand on est diminué) et malheureusement les médecins ne sont pas aux faits de la législations et c'est à nous de leur chercher l'information.

J'a pensé demandé l'aide du assistante sociale qu'en pensez vous ?

si vous avez des textes de loi je suis preneur pour mon médecin

merci et très bonne soirée

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19568 réponses publiées
  • 1664 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Si par exemple mon arrêt va du 01/09/2022 au 31/05/2023 soit 270 jours.
Si je reprends le 1er juin 2023 et que ca ne va absolument pas, le psychiatre peut me remettre en maladie le 15 juin 2023 et je retoucherai des indemnités journalières ? Sans que l'on me demande d'avoir au moins travaillé 150h avant l'arrêt ou les 600h dans les 6 derniers mois ? (impossible car en arrêt de toute façon) et mes droits seront épuisés au 01/08/2025.

=> OUI vous aurez des IJ car les 150h/600h vous les avez. En arrêt maladie pour un nouvel arrêt on compte 7h/jour en arrêt pour valider les 150h/600h
Donc vous aurez des IJ.

Ai je tout bien compris, car je lis à droite à gauche qu'entre deux arrêts même ALD 3241-(A93) il fallait respecter des minimums de cotisations et donc d'heures travaillés.

=> OUI mais dans votre cas vous avez les heures grâce aux quelques jours travaillés + l’arrêt précédent

Question subsidiaire si je demande un mi temps thérapeutique et que cela ne va pas pendant ce mi temps, le psychiatre peut il me rebasculer en maladie ALD 3241-(A93) ?
=> la question ne se pose pas. Tous vos arrêts pour cette maladie jusqu’au 31/08/2025 seront dans le cadre de cet A93 même le temps partiel thérapeutique.
Il s’arrêtera le 31/08/2025 ou quand ça fera 1 an sans arrêt pour cette maladie.

Vous pouvez prendre rdv avec une assistante sociale

Moi ce que je vous conseille
=> reprise à temps partiel thérapeutique dans le cadre de votre A93 le 15/06/2023 (par exemple).

=> si ça ne fonctionne pas, retour en arrêt complet.
Si ça fonctionne, tant mieux :)

Cebas

  • 6 questions posées
  • 6 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci Elryn pour toutes ces précisions

Je sais que j'abuse mais avez vous la source juridique qui indique que la maladie compte pour 7 heures ?

De plus mon médecin voudrait faire une ALD exonérante car ma pathologie est listée dans la liste 30 et que le médecin conseil m'a mis en ALD 93 en automatique
Le but étant la prise en charge des soins
Mais voilà j'ai eu l'ald en novembre 2022 automatiquement sans demande du médecin mon arret a commencé en septembre 2022 si le médecin fait un protocole ald exonérante maintenant avec date de départ à septembre 2022 cela ne risque pas de poser problème ou l'ald va simplement être changée de catégorie ?

Je ne veux pas avoir de soucis avec la CPAM il est déjà très dur de régler le quotidien si cela me pose des problèmes je préfères laisser tomber je n'ai pas la force de gérer des tracasseries supplémentaires

Merci d'avance

Bonjour Cebas,

Vous trouverez davantage d'informations concernant le "dispositif appelé Affection Longue Durée (ALD)" sur ameli.fr.

Pour toute question relative à votre dossier personnel, vous avez la possibilité de prendre un rendez-vous téléphonique ou en point d'accueil directement depuis la page d'accueil de votre compte ameli dans la rubrique "Mon agenda" puis "Prendre un rendez-vous".

Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire appel au service social depuis votre compte ameli, laissez-vous guider par le chatbot de l’Assurance Maladie après lui avoir demandé « contacter le service social ».

Je vous souhaite une bonne journée.