Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Délais de carence

Bonjour, j’ai été arrêtée suite à un teste positif au Covid (je n’étais pas cas contacte) en juillet 2022. Je me suis à nouveau arrêtée deux jours il y a une semaine (mars 2023) pour tout autre chose.
La gestionnaire des paies veut m’appliquer les délais de carence. A-t’elle raison?

Mlys

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Valérie

  • 3 topics créés

Valérie, 36 ans, au sein de l'Assurance Maladie depuis presque 5 ans et fière d'êt...

Voir le profil

Bonjour Mlys,

En cas d'arrêt de travail, les indemnités journalières sont versées à compter du quatrième jour, soit après l'application d'un délai de carence de trois jours.

N'hésitez pas à consulter ce topic intitulé "Délai de carence ?" et qui présente les cas d'exception d'application de ce délai. 

Enfin, vous trouverez toutes les informations utiles concernant la carence sur notre site ameli.fr dans la rubrique "Arrêt de travail pour maladie : les indemnités journalières du salarié".

Pour les questions ne relevant pas de l'Assurance Maladie, je vous conseille de vous rapprocher de votre employeur.

Je vous souhaite une très bonne journée. 

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21784 réponses publiées
  • 1722 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

La carence appliquée par l’employeur sur le complément qu’il verse ne concerne pas la cpam.

La cpam applique 3j de carence sur chaque arrêt maladie initial avant de verser des Ij donc cet arrêt de mars 2023 ne sera pas indemnisé par la cpam.