Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

invalidité et 2/3 de perte sur un temps partiel

La perte des 2/3 correspond-t-elle à un temps plein dans l'entreprise OU au contrat de travail qui était celui du salarié au moment de la demande ?
Dans mon cas, j'ai été embauchée à 60 % puis je suis passée à 80 % et mon médecin souhaite demander en invalidité après un temps partiel thérapeutique à 50 % (....de 80 soit 4 jours, donc 2 jr / semaine).
Sauf que si c'est par rapport à 80 % je n'ai pas une perte de 2/3....

Donc si c'est le cas, je suppose que le médecin du travail doit me baisser à 2/3 de 80 % c'est bien cela ?
Merci pour vos confirmations.

Laurence

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Laurence

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Bonjour Laurence,

Dans un premier temps, je vous conseille de lire les informations présentes dans ce topic pour une demande de pension d'invalidité.

L'assuré a droit à une pension d'invalidité lorsqu'il présente une invalidité réduisant dans des proportions déterminées sa capacité de travail ou de gain, c'est-à-dire le mettant hors d'état de se procurer un salaire supérieur à une fraction de la rémunération soumise à cotisations et contributions sociales qu'il percevait dans la profession qu'il exerçait avant la date de l'interruption de travail suivie d'invalidité ou la date de la constatation médicale de l'invalidité (Article L341-1 du code de la Sécurité sociale).

Le médecin du travail détermine concrètement quels aménagements, notamment au niveau du temps de travail, doivent être apportés. Et c’est avec votre employeur que vous déterminez la répartition des heures de travail.

Bonne journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Laurence

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci Sophie.... mais c'est toujours ambigu.
Vous écrivez "fraction de la rémunération soumise à cotisations et contributions sociales qu'il percevait dans la profession qu'il exerçait" donc rien à voir avec le contrat de travail de l'individu ?? Il s'agit uniquement en rapport avec la profession, donc 2/3 de la grille salariale par exemple ?