Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Ipp et invalidite

Bonjour, suite à une demande d invalidite, et un 1er refus de la cpam, un expert psy m a reconnu un ipp de 30%. Mais cela va t il me permettre d être mis en invalidité comme suite à ma demande et celle de mon médecin traitant ? Mon dossier doit être revu par un juge suite à cette ecpertise

Cocotte minute

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Cocotte minute,

Un taux d'incapacité permanente partielle (IPP) peut être attribué suite à un accident de travail ou une maladie professionnelle, si les séquelles le justifient.

Alors que la pension d'invalidité a pour but de compenser partiellement la perte de salaire résultant de la réduction de la capacité de travail dans le cas d'un accident ou  d'une maladie d'origine non professionnelle. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter sur ameli.fr, l'article intitulé  "Pension d’invalidité : démarches et prise en charge".

Pour faire un point complet sur votre dossier, je vous suggère de prendre un rendez-vous en accueil avec un conseiller de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Vous pouvez prendre ce rendez-vous par téléphone en composant le 36 46.

Vous trouverez toutes les coordonnées de la CPAM concernée sur ameli.fr, dans la rubrique "Adresses et contacts".


Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Cocotte minute

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour et merci de votre réponse, mais justement ce que je ne comprends pas c'est que suite à une demande d'invalidité, l'expert psy a répondu en terme d' IPP en indiquant un trouble dépressif majeur récurent mais une IPP ne dépassant pas 30%. Mon dossier repasse au tribunal fin octobre et ma question est de savoir si il y a quand même une possibilité d'étudier une invalidité ou bien ce taux d'IPP étant inferieur aux 33% minimum requis pour l'invalidité, cela est d'ors et déjà rédhibitoire.
je suis désolée mais il est vrai que bien qu'ayant déjà lu cette distinction, je ne comprend pas réellement les conséquences possibles pour l'étude de ma situation.
merci de bien vouloir me repréciser les choses si cela est possible