l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Temps partiel, médecine du travail et invalidité ?

Bonjour,
Jusqu'à ces jours derniers j'étais en mi-temps thérapeutique. Désormais le médecin conseil m'impose, sans dialogue aucun, une mise en invalidité cat 1 avec cessation du versement des IJ à court terme et ce sans autre explication sur l'incidence de cette mise en invalidité. Mes questions et mon incompréhension n'ont pas mérité 5 s de commentaires. Enfin, il m'indique la nécessité d'une visite de reprise à la médecine du travail.

Mes questions :
Le médecin du travail peut-il rendre un avis apte avec un aménagement consistant en la mention d'un temps de travail moindre (60%) ?
Le cas échéant, cet avis s'imposera t'il à mon employeur ?
Pourquoi aucune explication sur les conséquences de son avis n'est fournie par le médecin conseil alors qu'il est à l'origine de questionnements importants et générateurs d’inquiétudes ?

Nota : si je ne m'adresse pas au bon interlocuteur, pourrez vous me rediriger vers le bon et, svp, pas vers un site généraliste genre vos droits etc... ameli pas joignable et pas de rubrique ad'hoc pour la prise de rendez-vous...
Par avance, merci pour les réponses qui me seront apportées.

Albert

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Albert

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9996 réponses publiées
  • 1198 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Oui le médecin du travail peut indiquer 60% et cela s’impose à l’employeur .

Concernant les questions au médecin conseil , celui ci juge un état médical. Il estime que votre état n’ira ni mieux ni pire donc fini les IJ et passage à l’invalidité.
Pour le reste d’un point de vue administratif, il n’y connaît rien... il est Medecin... pas agent de la cpam

Vous pouvez via le 3646 contactez une assistante sociale qui vous accompagnera dans vos démarches et pourra répondre à plus de questions

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Albert

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Elryn
Merci pour votre réponse précise et concise quant au rôle du médecin du travail.
Nota : A ma connaissance, le médecin conseil est bien rémunéré par la CPAM aussi, à minima devrait-il être mesure et en capacité de mieux dialoguer avec les assurés qu'il reçoit. Après tout il est souvent avancé par le corps médical que la base d'un bon rapport avec le médecin est d'instaurer un dialogue de qualité. Visiblement les médecins conseils sont exonérés ou s'exonèrent de la qualité du dialogue avec le patient. De plus, il semble que sa décision était déjà arrêté et l'assuré convoqué comme s'il était coupable d'être malade et devait rendre des comptes est en position de faiblesse. Pour ma part cette rencontre me laisse un goût amer.
Cordialement

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9996 réponses publiées
  • 1198 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Votre connaissance est fausse. Le médecin conseil est salarié du service médical et non de la cpam . Cet organisme de sécurité sociale (comme la caf) est indépendant de la cpam (même si parfois dans certains départements, certains services sont mutualises comme par exemple la rh)

Élodie

  • 4409 réponses publiées

Epicurienne avant tout, on me dit aussi mesurée, courageuse et sensible. Parfois o...

Voir le profil

Bonjour Albert,

Je vous invite à consulter ce topic relatif à l'attribution de la pension d'invalidité.

Si vous êtes en désaccord avec la décision prise par le médecin conseil à votre égard, je vous invite à procéder comme il est indiqué dans ce topic sur l'expertise médicale.

Enfin, nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.
Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements concernant la médecine du travail.

Je vous souhaite une bonne journée.

docbedel

  • 0 question posée
  • 42 réponses publiées
  • 2 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse d'un médecin du travail

Je ne me prononcerai pas sur le comportement du médecin conseil

Le temps partiel thérapeutique a pour objet de faciliter le retour au travail après un arrêt maladie.
Sa vocation est d’être provisoire
Si le handicap persiste alors se substitue l'invalidité
Le médecin conseil vous a reconnu en invalidité Iere catégorie cela a pour conséquences

  • vous toucherez une pension de 30% du "salaire de référence" (éventuellement un complément par la prévoyance d'entreprise)
  • vous pouvez continuer à travailler à temps partiel ou a temps plein. Mais vos revenus ANNUELS ( Pension + salaire) ne doivent pas dépasser le montant de l'année précédente, au risque de perdre la pension d'invalidité.
  • contactez le médecin du travail de votre entreprise (si votre employeur ne vous a pas déjà pris RDV.) Voyez avec le médecin du travail quels sont les aménagement de poste de travail nécessaires en fonction de votre état de santé.