l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

décès employeur et arrêt maladie

Bonjour, ma soeur est employée depuis 15 ans auprès d'un particulier employeur, rémunérée par CESU. Son employeur âgé qui a été hospitalisé dernièrement, est décédé le vendredi 21/08 dernier. En tant qu'auxiliaire de vie, elle a eu une charge de travail très lourde et son état de santé est très préoccupant ! Elle a besoin depuis un certain temps d'un suivi médical, de soins et de beaucoup de repos , elle doit consulter son médecin traitant, mais elle recule sans cesse le rendez-vous. Elle avait pris 8 jours de congés lors de l'hospitalisation de son employeur. Elle n'est pas capable de reprendre un emploi pour le moment et ne peut donc s'inscrire dans cet état à pôle emploi.
Ma question porte sur ses droits aux IJ, son employeur décédé met fin automatiquement à son contrat de travail dès le 21/08 jour du décès.

  • Quel délai à t-elle pour consulter son médecin traitant, (son employeur étant décédé le 21/08), afin qu'il lui prescrive un arrêt de travail, son médecin traitant qui la connait bien, rentre de congés le 31/08 prochain, elle voudrait que ce soit lui qui s'occupe d'elle et non le médecin remplaçant qu'elle ne connait pas ?
  • Aura t-elle droit aux IJ ?
  • Je vous remercie de vos réponses et explications, depuis 15 ans, elle n'a jamais été en arrêt et ne prenait pratiquement pas de congés. Elle a accompagné l'épouse de son employeur atteinte de la maladie d'Alzheimer durant de nombreuses années décédée l'an dernier, et cette année son employeur très malade...

nanou

  • 2 questions posées
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9897 réponses publiées
  • 1189 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Elle aura droit aux IJ si elle a suffisamment cotisé (150h dans les 3 mois avant l’arrêt)

Bonjour nanou,

Un médecin n'a pas le droit d'antidater un arrêt de travail. Si ce dernier décide de prescrire un arrêt à votre soeur, il débutera le jour de sa consultation.

Concernant son droit aux indemnités journalières, je vous invite à lire ce topic sur l'ouverture des droits aux indemnités journalières.

Pour l'étude de ses indemnités, votre sœur devra transmettre à sa caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) la copie de ses 3 derniers (4 si le dernier mois est incomplet) bulletins de salaire antérieurs au chômage de tous ses employeurs. Elle devra également transmettre une attestation sur l'honneur dans laquelle elle indiquera la date de sa cessation d'activité salariée.

Je vous souhaite une bonne journée.