l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

toucher des IJ pour une reprise du travail en mi temps thérapeutique suite à un arrêt en ald plus justifié ?

Bonjour, Je suis en ald depuis le 30/10/2017 suite à un infarctus.
Convoqué cette semaine par le Médecin conseil, il m'est signifié que mon arrêt n'était plus justifié et que le 4 novembre 2019 je dois reprendre le travail après avoir passé mes visites de pré reprise et de reprise pour savoir si je serais considéré comme apte ou inapte à reprendre le travail.
Je précise qu'en plus de l'état de fatigue occasionné par l' infarctus, je suis physiquement usé par une carrière longue d'un travail pénible et physique sur chantiers en extérieur (arthrose et accident de travail avec séquelles physiques douleureuses).
Mon départ en retraite pour carrière longue tombant le 1er décembre 2020, et le médecin conseil ne considérant pas recevable ma mise en invalidité, (et m'indiquant même que si je ne suis pas apte je serai licencié, ce que refuse catégoriquement mon employeur), mon médecin, le médecin du travail et mon employeur envisagent une reprise en mi temps thérapeutique jusqu'à la fin de mon ald soit jusqu'au 29/10/2020 avec un travail adapté à mon état de santé, pour un départ en retraite au 01.12.2020.
Ma question est la suivante : puisque le médecin conseil considère que mon arrêt n'est plus justifié, acceptera t'il que je perçoive les indemnités relatives au mi temps thérapeutique qui m'est proposé jusqu'à la fin des 3 ans d'ald ?, parce qu'avec mes charges de famille, je ne peux pas financièrement envisager ni un demi salaire ni un licenciement.
Je vous remercie d'avance pour votre réponse.

Homme 59 ans

Homme 59 ans

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Homme 59 ans

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.
Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 2 questions posées
  • 6697 réponses publiées
  • 813 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non il n’acceptera pas car il a dû signifier une fin d’IJ à votre dossier

Demandez à votre médecin de prendre contact avec lui ou voyez une assistante sociale pour qu’elle essaie de faire valider ce temps partiel

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (0)

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Homme 59 ans

Homme 59 ans

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci Elryn pour ces précisions, j'ai bien fait de poser la question, ça confirme ce que je pensais.
Je trouve seulement dommage que l'usure prématurée de l'organisme ne soit pas mieux comprise et prise en charge (à force de forcer sur les médocs pour calmer mes douleurs, l'élastique casse et l'infarctus arrive !

Homme 59 ans

Homme 59 ans

Niveau
0
23 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
J'ai passé ma pré visite du médecin du travail cette semaine, elle confirme que je ne suis pas en état de reprendre le travail à temps plein et qu'il faudra passer par le mi temps thérapeutique avec poste adapté, travaux légers, pas de port de charges lourdes ni de station debout prolongée, mais il m'a précisé que le médecin conseil de la cpam avait "bloqué" mon dossier.
Il ne me mettra pas inapte non plus puisque mon employeur ne veut pas me licencier car j'ai trop d'ancienneté
J'en ai eu confirmation aujourd'hui par la réception d'un courrier recommandé de la cpam qui me dit que mon arrêt (en ald) n'est plus médicalement justifié et que je ne percevrai plus d'indemnités journalières.
Je revois le médecin du travail dans une semaine.
Ma question est la suivante, s'il me déclare apte et que mon état de santé m'oblige à nouveau à être en arrêt, ce ne sera donc plus en ald, ce sera un arrêt simple, sera t'il indemnisé ? pendant combien de temps, le médecin du travail pourra t'il demander à ce moment là un travail à mi temps thérapeutique, et quelle sera la position du médecin conseil : accord ou pas ?

Élodie
Élodie

Élodie

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 1570 réponses publiées

Epicurienne avant tout, on me dit aussi mesurée, courageuse et sensible. Parfois o...

Voir le profil

Bonjour Homme 59 ans,

Pour connaître la réponse à votre question, je vous invite à consulter ce topic à l'indemnisation suite à une reprise de travail notifiée par le médecin conseil.
La situation évoquée est différente, en revanche, les informations s'appliquent également à votre cas.

Je vous souhaite une bonne journée.