l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

La CRAMIF est-elle souffrante?

Pension d'invalidité (cat. 1) de juillet versée début août 2018, puis plus rien jusqu'à... Janvier 2019! Août, septembre, octobre, novembre et décembre. 5 mois de retard !!!
Après des messages sans réponse, jamais, sur l'appli "améli", passage rue de Flandre, début novembre sur la journée de repos thérapeutique pour comprendre à quoi c'est dû : "tout est complet et ok, ça va arriver...". Passage fin novembre, idem : "il manque des documents... Ah non, c'est complet, parfait, ça va arriver le mois prochain". Passage de nouveau en décembre :"ne vous plaignez pas, vous, vous avez déjà un salaire... Ça sera fait en janvier...".
Fêtes de fin d'année gâchées avec un trou à la banque d'un salaire et demi, vacances gâchés, faute de moyens. La CRAMIF semble être le deuxième handicap des personnes déjà invalidées : aucune réponse sur le site, aucun suivi réel du dossier en agence, aucun déblocage d'une situation de plus en plus problématique et stressante, aucune certitude d'avancée de dossier. Un cauchemar !
Quel est le soucis avenue de Flandre ? Manque de personnel, personnel déshumanisé, enfouissement des dossiers par mécontentement salarial, nouveau logiciel de traitement mal développé, directives de la securité sociale pour retarder les versements, tentative de l'organisme Cramif de faire de la trésorerie sur le dos des personnes handicapées ? Je cherche d'autres causes pour éviter l'incompétence ou la cruauté...
La pension d'invalidité, est-ce un droit, ou une aumône ? Car ça ressemble avec ce service, plus à une aumône. C'est détestable, d'autant qu'il y a aussi le handicap à gérer...
Est-ce que la relation à l'assuré sera la même en 2019 qu'en 2018, ou doit-on se contenter d'être heureux, déjà, d'avoir le droit à une indemnité (versée ou pas...) comme ça a été plusieurs fois sous-entendu au guichet ou au téléphone? Merci de me rassurer, ou de faire un audit dans ce service !

licorne

licorne

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour licorne,

Votre question nécessite une consultation de votre dossier. Or, dans le cadre de notre politique de confidentialité, toutes les questions impliquant un échange d’informations personnelles et un accès à votre dossier ne peuvent pas être traitées sur ce forum.

Cette information est d’ores et déjà indiquée dans les différentes étapes vous accompagnant dans la formulation de votre question.

Le but est de protéger vos données personnelles. Je vous invite donc à contacter la caisse régionale d'assurance maladie d'Ile-de-France (Cramif) qui est la seule à pouvoir accéder à votre dossier.

Si vous estimez que le traitement apporté à votre dossier n'est pas satisfaisant ou en cas d'incompréhension, vous avez la possibilité de faire une réclamation auprès de votre caisse d'Assurance Maladie.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter le site ameli, rubrique : " voies de recours".

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

licorne

licorne

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Pour info, ma mutuelle me verse aussi un complément calculé après envoi du scan de la feuille de paye par mail, accompagné du relevé de l'indemnité de la CRAMIF. Après avoir réalisé cette corvée mensuelle qu'aucun salarié en bonne santé n'a à supporter, j'arrive enfin à recomposer un salaire entier qui m'est payé en... trois fois! (Approximativement 80% de l'employeur, 18% de la CRAMIF, et 2% de la mutuelle)
la CRAMIF, (sans justification) ne m'a pas payé pendant 5 mois, et que le versement de l'indemnité de ces cinq mois s'est fait en janvier et concerne décembre (noté sur le relevé CRAMIF), comment la mutuelle va calculer les compléments pour chaque mois non détaillés? Pour info, L'indemnité de la CRAMIF représente environ 1,5 fois mon salaire de référence pour décembre.
Ai-je bien des raisons de penser que la mutuelle ne remboursera rien, faute du détail mois par mois?
Autre question : n'y a t'il vraiment pas moyen de simplifier ces démarches, voir de les rendre transparentes. Elles s'adressent à des personnes ayant des soucis de santé !
Je n'imagine pas un salarié en bonne santé accepter de réaliser ces jongleries administratives mensuellement... pour avoir son salaire entier !
Ce système est totalement honteux et irrespectueux.

licorne

licorne

Niveau
0
22 / 100
points
  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
La rubrique "voies de recours" du site ameli propose:

  • par mail depuis votre compte ameli.
  • = 3 messages envoyés, toujours restés sans réponse !?!

    • ou par courrier
    • = Pas testé, sauf pour l'envoie des déclarations, mais peu d'espoir compte tenu des réponses au tel et guichet.

      • ou par téléphone, en composant le 36 46 (service 0,06 €/mn + prix de l'appel).
      • = Testé, cela n'a rien donné d'autre que "patientez, ça va arriver entre le 8 et le 13 du mois prochain"(mais rien) et "ne vous plaignez pas, vous, vous avez déjà un salaire !"

        • ou en vous déplaçant dans les locaux de la caisse.
        • = Testé 3 fois : "aucun soucis dans le dossier", "virement mois prochain"... Et rien!

          À ce jour, personne de la CRAMIF n'a pu expliquer pourquoi ce retard de 5 mois de versements, ni ce qu'il fallait faire pour débloquer la situation.

          Il reste la voie du conciliateur, effectivement...
          Imaginez que l'on vous retire 1/5eme de votre salaire pendant 5 mois...sans aucune justification, en vous faisant miroiter que ça va arriver de mois en mois...
          Le virement est arrivé finalement, mais en janvier 2019 , sans le détail par mois et déclaré sur décembre 2018. Impossible pour la mutuelle de calculer l'indemnité, et quid de la déclaration d'impôts ?
          Il y a un soucis réel de traitement des dossiers, et une absence de prise en compte des difficultés que cela génère (financières et humaines quand il faut se déplacer physiquement -faute de résultat autrement- mais avec un handicap).
          La CRAMIF s'adresse pourtant à des personnes que le législateur a décidé d'aider...
          Quelque chose ne fonctionne pas!

          Je vais donc retourner encore rue de Flandre, essayer d'avoir ce détail du versement, et éclaircir cette interrogation quand aux impôts (me voici avec l'équivalent d'un mois de salaire en plus, viré en 2019, mais déclaré par la CRAMIF en 2018! Vais-je alors passer une tranche d'imposition en 2019?)
          puis, ce sera certainement le conciliateur...

Respectauxinvalides

Respectauxinvalides

Niveau
0
12 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Salut Licorne, je suis dans la même galère que toi, pension bloqué depuis août, aucune explication, au 3646 on ne s'affole pas du tout,pour eux ts va bien, service invalidité joignable juste pour le fun, ils ne peuvent rien pour nous, ça fait 2 semaines que j'attends qu'un spécialiste me rappelle pfff, je touche moins que mon salaire avant invalidité et on dirais que va les dérange je comprends pas et en fait on a aucun moyen de se défendre sérieusement et surtout rapidement, si on prive un français de 1/4 de ses revenus du jour au lendemain personne ne l'accepterai, les faibles sont encore plus affaibli du fait de leur état de santé et pire aux prudhommes aussi, si les lois changes le minimum c est de prévenir les concernés, bref j'ai l'impression qu' on me fait tourner en bourrique, mais c est rétroactif donc si il préfère nous virer des mois de pensions d'un coup juste pour nous embêter etc....