l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Arrêt maladie pour BurnOut depuis 3 semaines, ma société tente de trouver des fautes pour me licencier, que faire ?

Après être arrêté par un psychiatre pour BurnOut, ma société n'a prit aucune nouvelle et m'a envoyé un recommandé d'avertissement pour faute (mineur). J'ai vraiment la sensation qu'ils souhaitent se débarrasser de moi par un licenciement pour faute - Je ne sais pas vers qui me tourner, je n'ai surement pas les moyens pour un avocat, la situation ne fait que s'empirer à mesure que je suis en arrêt. Quels sont mes possibilités dans cette situation ? Merci.

Biuty
Biuty

Biuty

Niveau
0
13 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Anne
Anne

Anne

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 2000 réponses publiées

Jeune maman. Adepte de running. Ne compte plus les années depuis qu’elle a 25 ans....

Voir le profil

Bonjour Biuty,

Au vu de votre situation, je vous conseille de prendre contact avec le service social de votre caisse.

Il pourra vous mettre en relation avec le bon interlocuteur et vous aider à mettre en place des démarches et des actions pendant votre arrêt de travail.

Vous pouvez contacter le service social depuis la rubrique "Ma messagerie" de votre compte ameli.

Je vous souhaite un bon rétablissement et une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (1)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Biuty
Biuty

Biuty

Niveau
0
13 / 100
points
  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci beaucoup pour ces informations et la rapidité de réponse, excellente fin de journée.