l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Qui doit valider l'état d'invalidité en cas d'une maladie rare ?

On a découvert en moi, une Malformation Artério-Veineuse (M.A.V.) cérébrale, suite à un anévrisme cérébral.
1 hôpital a décrété qu'il vaut mieux ne plus faire d'opérations, le risque étant trop élevé par rapport au risque de re-saignement.
1 autre hôpital a conseillé de faire plusieurs opérations, suivies d'un traitement par rayon, afin d'enrayer le kyste dans le cerveau.
Etant donné que c'est une maladie rare, il n'existe aucun traitement médicamenteux.
Les neurologues pensent qu'on peut travailler, tout en évitant le stress, la colère ... au risque d'anévrisme. Comment peut-on éviter le stress dans la vie professionnelle ???
Mon médecin généraliste m'a conseillé de ne rien faire (risque d'handicap dans les membres, du langage ... voire décès) et je suis une jeune maman d'un enfant de quelques mois.
Ma question est la suivante : "Le risque d'anévrisme cérébral peut-il être considéré comme un handicap dans la vie professionnelle ? Qui peut décider de l'invalidité ? Qui doit déclencher la demande d'invalidité ? (mon Médecin généraliste ou bien le Médecin-Conseil de la CPAM ?)
En arrêt maladie depuis 8 mois, la CPAM a arrêté de m'indemniser au bout de 6 mois, et je n'ai pas reçu de courrier me communiquant le motif d'arrêt d'indemnisation ou me convoquant à rencontrer un Médecin-Conseil.
Je vous remercie par avance de vos conseils.

shiseido

shiseido

Niveau
0
50 / 100
points
  • 4 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour shiseido,

Si vous souhaitez connaître la démarche à effectuer pour faire une demande de pension d'invalidité, je vous invite à consulter la réponse apportée par notre expert Lorraine.

N'hésitez pas à prendre contact avec votre caisse primaire pour faire le point sur votre dossier.

Bon courage dans vos démarches.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (2)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

ONA

ONA

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 0 question posée
  • 824 réponses publiées
  • 233 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir shiseido,

Seul le médecin conseil de la sécurité sociale est habilité à prendre une décision de mise en invalidité.

Vous pouvez déposer une demande seule ou en passant par le médecin généraliste si vous avez besoin d'aide.

La demande peut se faire à tout moment, soit en adressant un message au service médical à partir de votre compte AMELI, soit en téléchargeant l'imprimé de demande de pension d'invalidité sur le site
AMELI https://www.ameli.fr/oise/assure/recherche-formulaire?tex...
ou sur le site de la CRAMIF https://www.cramif.fr/pension-dinvalidite

Bon courage shiseido.

ONA

shiseido

shiseido

Niveau
0
50 / 100
points
  • 4 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour ONA,

Je vous remercie sincèrement pour vos conseils et encouragement.

Le formulaire de "demande de pension d'invalidité" doit-il être accompagné d'une lettre explicative (mentionnant les séquelles dues à l'anévrisme) et des différents compte-rendus hospitaliers ?

En parcourant ce forum, j'ai cru comprendre que "ALD = IJ pendant 3 ans", ou je me trompe ?

Je vous remercie de votre aide.

ONA

ONA

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 0 question posée
  • 824 réponses publiées
  • 233 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir shiseido,

Vous pouvez joindre tout justificatif permettant d'appuyer votre demande auprès du médecin conseil.
Ces informations étant confidentielles, je vous conseille d'adresser directement votre dossier au service médical.

Effectivement, l'ALD peut aller jusqu'à 3 ans pour la même affection,mais le médecin conseil peut y mettre fin à tout moment pour état stabilisé.

Bon courage et bon week-end shiseido.

ONA

shiseido

shiseido

Niveau
0
50 / 100
points
  • 4 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Ona,

Permettez-moi de vous poser quelques questions à propos d'une mise en invalidité accordée par le Médecin-Conseil :

  • L'employeur informé, va procéder au licenciement de l'employé ?
  • Devrait-on présenter des arrêts de travail prescrits par le Médecin Traitant ?

Merci Ona et en vous souhaitant une bonne journée.

Shiseido

ONA

ONA

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 0 question posée
  • 824 réponses publiées
  • 233 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonsoir shiseido,

Le service invalidité n'intervient pas sur les relations entre un employeur et son salarié.
Tout dépend des relations que vous avez avec votre employeur.
Il y a des employeurs qui sont compréhensif, voire même actif pour aider l'assuré invalide et d'autres qui ne le sont pas.

Vous devriez consulter la médecine du travail, ils connaissent votre poste de travail, ils connaissent votre employeur, peut-être peuvent-ils vous proposez une solution (aménagement du poste de travail, du temps de travail, un reclassement professionnelle etc... les pistes sont nombreuses).

Vous pouvez également demander une reconnaissance de travailleur handicapé, c'est un statut qui peut présenter un avantage pour votre employeur puisqu'il a pour obligation d'avoir un certain pourcentage de travailleur handicapé...

Normalement en invalidité, si votre employeur est au courant de votre situation, il n'y a pas besoin d'arrêt maladie.
S'il n'est pas au courant et que vous ne souhaitez pas qu'il le sache ou s'il exige un justificatif, vous pouvez continuer à lui fournir des arrêts maladie.

Bon courage shiseido.

ONA