l'Assurance Maladie

Question en attente de réponse

IJ Affection longue D ?

Bjr - j'ai été indemnisé avec IJ pendant 2,5 ans pour une ALD =cancer=. délais triennal : 25.08.14 au 25.8.17.
J'ai repris mon travail (pénible -de nuit-) sur injonction du médecin le 2.1.17
Je suis tombé malade (avec hospitalisation) pour une autre cause que mon ALD mais aussi grave (poumons touchés + double embolie + reins touchés) le 18.12.17 prolongation du 8.1.18.... on me signale par lettre que je n'ai pas droit aux I.J...........
Raison : non respect du délai d'un an de travail requis....
Que faire ??? je ne vois pas comment j'aurais pu choisir la date de ma nouvelle maladie et de la date du déclenchement de celle-ci... (quel rond de cuir a bien pu décider d'introduire une telle condition dans un article du code ??)

Je désespère... plus de revenus .... la misère ... moi je m'en fiche un peu (ça va probablement finir rapidement), mais ma femme et la gosse ???
Un recours amiable ... ok mais quels arguments ?
Merci a tous d'avoir pris le temps de me lire et d'une réponse éventuelle.

CENTAURE

CENTAURE

Niveau
0
6 / 100
points
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 4790 réponses publiées
  • 1168 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Déjà refaites le point avec la CPAM pour être sur que ce nouvel arrêt n'a pas été mis en lien avec votre ALD. Car dans ce cas la condition évoquée ne tient pas. C'est une autre cause donc pas de reprise d'un an à faire.

Par contre si vous n'avez pas assez recotisé quand même (3 mois de travail et 150h) vous n'aurez pas droit aux IJ.

Bonjour CENTAURE,

Tout d'abord, je tiens à m'excuser de ne pas vous avoir répondu plus rapidement.

Si votre nouvel arrêt du 18.12.2017 n'est pas en rapport avec votre affection de longue durée (ALD), la condition d'un an de reprise ne s'applique pas.

Cette condition est applicable, si votre arrêt de travail est en rapport avec votre ALD pour laquelle vous avez été indemnisé 3 ans. La reprise de votre travail, sur une période d'un an, vous permet de vous ouvrir un droit aux indemnités journalières pour une nouvelle durée de 3 ans pour cette même ALD (ALD de 2014).

Je vous invite à prendre contact avec votre caisse primaire pour vérifier l'enregistrement de ce nouvel arrêt de travail.

Bon courage dans vos démarches.