l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Prolongation d'arret de travail OU arret de travail initial après une reprise en temps partiel thérapeutique ?

Bonjour,
Après 1 an d’arrêt de travail en ALD pour Cancer, j'ai repris en mars 2017 en temps partiel thérapeutique d'abord à 50% puis des septembre 2017 à 80 % toujours en temps partiel thérapeutique.
Au moins de novembre 2017 j'ai été hospitalisée pour le début de ma reconstruction. Le chirurgien m'a prescrit un arrêt de travail initial de 2 semaines. Puis j'ai vu mon généraliste qui m'a prescrit une nouvelle période de temps partiel thérapeutique à 80%.
Ma question porte sur l'intitulé de mon arrêt "arret initial" plutôt que "prolongation". En effet il semblerait que mon indemnisation soit bien différente selon cet intitulé.
Mon chirurgien aurait il du, aurait il pu me prescrire une prolongation ? Ceci dans la mesure ou il s’agit de la même pathologie et dans la mesure ou je n'ai jamais repris à plein temps ?
Aujourd'hui ma complémentaire AG2R ne couvre pas la perte de salaire car ils appliquent une carence, du fait que ce soit un arrête initial
Mon employeur ne me couvre qu'à 66 % selon mes conventions collectives.
et la CPAM calcule mes indemnités sur la base de mes 3 derniers salaires . 3 mois durant lesquels j’étais pour moitié à 50% et pour pour autre moitié à 80% ... Avec en plus 3 jours de carence.
Le manque à gagner est énorme et ne me permet pas de faire face à mes charges... Alors qu'en définitive je ne me suis arrêtée que le strict minimum pour une reconstruction mammaire ! Comment envisager la prochaine intervention prévue dans 4 mois. ???
J'avoue être un peu perdue.

LILI

LILI

Niveau
0
2 / 100
points
  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.
Sabine
Sabine

Sabine

Niveau
4
5000 / 5000
points
Equipe
  • 966 réponses publiées

Ma recette idéale : 4 doses de chocolat, 1 bonne dose d’humour et le tout saupoudr...

Voir le profil

Bonjour LILI,

Lors d'un nouvel arrêt, si celui ci est en rapport avec votre ALD (affection de longue durée), le délai de carence (3 jours) n'est retenu que pour le premier arrêt de travail pour une même période de trois ans.

En cas de rechute ALD et avec moins d'un an de reprise depuis le dernier arrêt en rapport avec cette même affection, l'arrêt concerné est indemnisé à compter du 1er jour (pas de délai de carence). Votre mi temps thérapeutique est considéré comme une reprise d'activité.

L'indemnité journalière versée à l'occasion de chaque rechute ne peut être inférieure à l'indemnité normale, éventuellement revalorisée, servie lors de l'arrêt précédent. Celle ci sera calculée sur vos salaires rétablis.

Vous trouverez toutes les informations utiles sur l'arrêt de travail sur ce lien.

Je vous souhaite une excellente journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (2)

Oui (1)

33%

33% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9567 réponses publiées
  • 1876 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

En effet, vous devriez demander un arrêt rectificatif au chirurgien car il s'agissait bien d'une prolongation.

De plus, concernant vos IJ, la CPAM aurait du calculer vos IJ sur des salaires rétablis (c'est à dire le salaire que vous auriez eu si vous avez travaillé à temps plein), demandez à votre employeur de corriger son attestation de salaire. Il a du oublié d'indiquer les salaires rétablis dans la case à cet effet.

Elryn

Elryn

Niveau
4
5000 / 5000
points
  • 1 question posée
  • 9567 réponses publiées
  • 1876 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

De plus votre arrêt etant en ALD, la CPAM n'aurait pas du remettre de jour de carence, car elle a déjà du prendre la carence lors de votre premier arrêt pour cette ALD en 2016