l'Assurance Maladie

Cette question a été résolue

Décision du médecin contrôle après le délai de contestation

Bonjour Madame, Monsieur,
C'est dans un contexte de désespoir que j'écris ce message. Mon cas est très complexe, aussi je vais essayer de le détailler le plus possible sans être trop explicite.

  • au niveau médical : je souffre de polypathologies depuis plusieurs années, avec des symptômes s'aggravant au fur et à mesure. Je vous ferais la gentillesse de passer les noms barbares de mes maladies et je passe les derniers examens car il semblerait que je sois atteinte de fibromyalgie, une maladie assez mal connu aujourd'hui.
  • au niveau administratif : Mon arrêt maladie a été arrêté par le médecin contrôle en mars dernier car elle estimait que j'étais jeune et que je devais travailler, que je devais me changer les idées.Toujours sur ces conseils, je devais aller à Pôle Emploi mais je devais "me reposer et prendre le temps de me reconstruire". Car j'ai été arrêtée en raison d'un harcèlement professionnel en premier lieu et vu que j'allais être déclarée inapte, c'est la raison pour laquelle le médecin conseil a mis fin à l'arrêt car je n'étais plus au contact du danger imminent. Finalement, je suis inscrite à Pôle Emploi. Mais la conseillère et la psychologue du travail de Pôle Emploi estiment que je ne suis pas en état de travailler et que je devrais toujours être en maladie. Sauf que l'assurance maladie refuse que je conteste (le délai est dépassé), les assistantes sociales ne peuvent pas me recevoir (car je ne suis plus en arrêt) et on me dit d'aller faire un dossier MDPH.
  • Je viens de quitter une conseillère assurance maladie au téléphone à l'instant qui vient de m'expliquer cela.
    Voilà donc la situation. Je suis une personne honnête qui respecte toujours tout et j'ai l'impression d'être "une patate chaude" que tout le monde se jette. Sauf que oui, je suis vraiment très malade et j'ai eu "peur" d'aller contre la décision du médecin conseil même si elle a été très gentille et qu'elle-même me disait qu'il fallait que je continue mes examens pour savoir ce qu'il n'allait pas. J'ai l'impression aussi que mes médecins subissent la décision du médecin contrôle comme si cela est irrévocable. Maintenant, je dois utiliser mes droits chômage alors que je devrais être en maladie. C'est la double peine puisque j'ai l'impression que mes maladies ne sont pas "reconnues". En plus, j'ai l'impression de faire une rechute de dépression ce qui serait catastrophique. Comment faire ? J'ai besoin d'aide !
    Par ailleurs, je sais que les contrôles sont organisés par l'assurance maladie et non pas à la demande de l'employeur. Mais je soupçonne mon ancien employeur d'avoir demandé à l'assurance maladie de me contrôler car j'étais en train d'être déclarée inapte et il n'a pas supporté cela. Comment savoir s'il y a eu une demande ou un courrier de la part de mon employeur ?
    En vous remerciant pour cet espace de communication et dans l'attente de vos retours, cordialement.

chris8k50

chris8k50

Niveau
0
25 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour chris8k50,

 

Il est vrai que vous aviez un mois à compter de la date de la notification du service médical pour contester la décision du médecin conseil et faire une demande d'expertise médicale.

 

Aussi, même si vous n'êtes plus en arrêt, vous avez tout à fait la possibilité de contacter le service social de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) par la messagerie de votre compte ameli. Un assistant social prendra contact avec vous directement et vous pourrez lui faire part de toutes les difficultés que vous rencontrez.

 

Concernant les contrôles effectués par l'Assurance Maladie, ils peuvent être à l'initiative de la CPAM mais aussi à la demande de votre employeur.

 

Toutefois, le compte-rendu du contrôle n'est pas communiqué à votre employeur.

 

N'ayant pas accès à l'historique de votre dossier sur le forum dans le but de protéger votre vie privée et vos informations personnelles, je n'ai pas d'éléments de réponse concernant la décision prise par votre CPAM.

 

Si malgré plusieurs contacts téléphoniques les explications ne vous donnent pas entière satisfaction, je vous suggère de contacter la conciliation de votre caisse.

 

Pour saisir la conciliation de votre caisse, cliquez ici.

 

Je vous souhaite bon courage et bon rétablissement.

Ce post vous a-t-il été utile ?

Non (0)

Oui (4)

100%

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

chris8k50

chris8k50

Niveau
0
25 / 100
points
  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Anaële,
Encore merci pour votre retour plus que rapide !
Cependant, après 2 échanges avec le service social, je peux affirmer que les assistants sociaux ne s'occupent pas des personnes en difficultés si vous n'êtes pas en arrêt maladie, en invalidité ou reconnu handicapé. L'accueil par le service a été déplorable et ceci est vraiment lamentable de la part d'une administration de votre taille. Une chose est sûre, je vais saisir la conciliation car sur ce forum, via le formulaire Améli et via le site Améli, il a bien été stipulé que j'avais droit de trouver de l'aide auprès de vos services. En attendant, je vais monter mon dossier MDPH toute seule.
Notez néanmoins que j'ai trouvé ce forum vraiment fabuleux, complet et bien renseigné, continuez comme cela.
Cordialement.

Bonjour chris8k50,

Toute l'équipe vous remercie pour vos encouragements, ça nous fait chaud au cœur.

Concernant l'accueil que vous avez reçu auprès de notre organisme, nous en sommes désolés et espérons que vous réussirez à effectuer vos démarches.

Bonne journée.