Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Mi temps thérapeutique

Bonjour,

Mon Arrêt travail initial
23/03/23 au 29/03/23
Prolongation
30/03/23 au 04/07/23

Mi-temp thérapeutique
A partir du 05/07/23
Il a été systématiquement prolongé et court jusqu'au 07/07/2024.

Donc un peu plus que 365 jours.

Le 04/09/23 ma caisse m'a informé que mon arrêt de travail du 23/03/23 à été reconnu en rapport à une affectation de longue durée nécessitant des soins en continus ou un arrêt de travail supérieur à 6 mois par le médecin conseil.

Quelle est la durée d'un mi temps thérapeutique ?

Je vois mon médecin dans quelques jours car mon état de santé s'est dégradé.
Si celui-ci me fait un arrêt de travail vais je par la suite continuer à être en mi-temps thérapeutique jusqu'au 07/07/24 ?
Est-ce que le fait d'être en arrêt va me permettre de repartir à zéro : m'ouvrir de nouveaux droits en mi-temps thérapeutique ?

Mon médecin m'a parlé d'invalidité. Je ne suis absolument pas prête à en arriver là.
Je veux sortir du burnout et retrouver ma vie d'avant.
Merci de votre aide

Charlinette

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Mél

  • 3283 réponses publiées

J'ai fait le choix de "cultiver mon jardin", dommage que je n'ai pas la main verte.

Voir le profil

Bonjour Charlinette,

La prescription d'un arrêt à temps partiel thérapeutique a pour but de vous emmener vers une reprise de travail. Sa prescription doit donc être ponctuelle et ne peut perdurer.

C'est le médecin conseil qui jugera nécessaire de la continuité de prise en charge de votre arrêt en temps partiel thérapeutique ou pas.

Pour un arrêt prescrit au titre d'une affection, vous pouvez prétendre à 3 ans maximum d'indemnités journalières (IJ) d'arrêt à temps complet, sur une période de 3 ans déterminée de date à date à partir de la première constatation médicale. Il s'agit de 3 ans maximum mais si vous reprenez le travail puis êtes à nouveau en arrêt, le calcul des indemnités reste sur une période de 3 ans, de date à date. Par exemple : point de départ de votre affection au 23/03/2023, la fin d'indemnisation pour cette affection sera au 22/03/2026, que vous ayez perçu 3 ans d'indemnités ou moins.

Je vous invite à consulter le topic concernant la durée d'un temps partiel thérapeutique 

Lorsque vous arrivez au terme des 3 ans d'IJ, et que vous êtes toujours en arrêt, le médecin conseil généralement notifie un passage en invalidité.

Ces articles disponibles sur notre site ameli.fr concernant "L'invalidité" devraient également vous aider.

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 21001 réponses publiées
  • 1724 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

UN temps partiel thérapeutique ne peut pas durer plus d'un an (ald ou non même si en ald parfois c'est accepté)

Si vous avez un arrêt complet avant le 07/07 mais qui se termine avant le 07/07 votre TPT reprendra.

Charlinette

  • 1 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
Si je reprenais mon activité à temps complet et qu'il y ait une rechute de mon état de santé dans quelques mois pourrais je prétendre de nouveau à un mi-temps thérapeutique sachant que j'ai déjà été en mi-temps thérapeutique entre 07/23 et 05/24 ?
Merci de votre expertise.