Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Accident de trajet, courses

Bonjour,

Hier soir je suis rentré de mon travail. Sur mon trajet j’ai fait des courses pendant environ une heure et demie mais sur le chemin pour rentrer chez moi j’ai raté une marche et me suis fait une entorse.
À cause des courses ma RH ne considère pas ma chute comme un accident de trajet, est ce qu’elle a raison ?

De plus un mois avant je me suis fait une entorse au même pied et c’était bien un accident de trajet. Les deux entorses sont clairement liées puisque la première a fragilisé le ligament et permis la seconde. Est ce que de ce point de vue là j’ai des droits par rapport à mon entreprise ?

Merci d’avance pour vos réponses

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Cooto,

L'accident de trajet est défini comme l'accident qui se produit pendant le trajet aller ou retour :
- entre votre lieu de travail et votre résidence principale ou tout autre lieu de résidence où vous vous rendez de façon habituelle pour des raisons familiales ;
- entre votre lieu de travail et le restaurant, la cantine ou tout autre lieu où vous prenez habituellement vos repas lorsque vous travaillez.

L’étude des dossiers de déclaration d’accident du trajet doit permettre de s’assurer de deux points

  • l’accident est bien survenu durant le trajet protégé ;
  • l’imputabilité des lésions de l’accident qui repose principalement sur la vérification de la cohérence entre la déclaration d'accident de trajet (DAT) et le certificat médical.

Si l’accident a lieu aux temps et lieu du trajet protégé, il est présumé imputable au trajet. L’interruption du trajet survient lorsque le salarié arrête son trajet pour procéder à une autre activité avant de le reprendre. Il faut distinguer les accidents survenus pendant le trajet et ceux survenus pendant l'interruption. Ainsi, ne constitue pas un accident du trajet :

  • celui survenu dans une boulangerie, supermarché ...
  • celui survenu au salarié dans les escaliers qui menaient à l'école où il déposait son enfant

C'est à votre caisse de déterminer la reconnaissance ou non en accident du trajet.

Je vous invite également à consulter le site ameli.fr, rubrique "Accident du travail ou de trajet : les démarches du salarié".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19524 réponses publiées
  • 1663 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Le trajet entre votre domicile et votre lieu de travail doit être le plus direct possible.

À titre exceptionnel, certains détours peuvent être acceptés (par exemple, si le détour est effectué dans le cadre d'un covoiturage régulier).

L'accident de trajet peut également être reconnu pour les circonstances suivantes :

L'interruption du trajet ou le détour est justifié par les nécessités essentielles de la vie courante (par exemple : arrêt pour faire des courses de la vie courante, détour pour accompagner des enfants à l'école ou à leur lieu de garde)
L'interruption du trajet ou le détour est lié au travail (par exemple : récupération d'un colis, déplacement pour se rendre à un rendez-vous professionnel extérieur).
Le trajet doit être effectué pendant une plage horaire en lien avec vos heures de travail, prenant en compte la longueur du trajet et les moyens de transport utilisés.

Ainsi, l'accident de trajet n'est pas admis si le trajet a été effectué plusieurs heures après ou avant les heures de travail.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31881

Voilà votre cas est clairement cité comme étant un accident de trajet.

Sinon en effet vous pouvez tenter la rechute du premier AT

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

Merci pour votre réponse. La RH m'a répondu que l'arrêt maladie que j'ai reçu aux urgence ne parle pas d'un accident de trajet et qu'il faut un arrêt pour accident de trajet.
Je suis très étonné parce que l'arrêt qu'on m'a fait aux urgence contient la case "accident de travail" mais pas la case "accident de trajet". Et ça me semble étonnant que ce soit au médecin de dire si je me suis blessé sur mon trajet ou non.

Quoi qu'il en soit je suis embêté parce qu'il me faudra du temps pour retourner aux urgences et demander à modifier l'arrêt si c'est possible...

Bien à vous,

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19524 réponses publiées
  • 1663 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

il n'y a pas de case accident de trajet. C'est bien la bonne case qui est cochée

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Il fallait cocher la case accident de travail ?

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19524 réponses publiées
  • 1663 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Oui

bonne journée