Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Suspension administrative de pension d'invalidité et Contrat Prévoyance

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en invalidité Catégorie 2 et je bénéficie d'une prévoyance santé. Suite à un licenciement pour inaptitude en juin 2023, je ne travaille plus depuis cette date.

Récemment, le 1er septembre 2023, ma pension d'invalidité a été suspendue administrativement car mes revenus ont dépassé le salaire de référence sur les 12 mois précédents. C'est provisoire et ma pension sera remise en Mars 2024.

Je me demande quelles sont les conséquences de cette suspension sur ma prévoyance santé. Est-ce que la suspension de ma pension d'invalidité peut entraîner l'arrêt de ma prévoyance ?

De plus, si ma pension d'invalidité est rétablie ultérieurement, la prévoyance, si la prévoyance a été interrompue, sera-t-elle automatiquement réactivée ou est-ce que je risque de la perdre définitivement ?

Merci d'avance pour vos éclaircissements et conseils

dddur

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour dddur,

Nous ne pouvons répondre sur ce forum que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.

N'étant pas habilités à vous fournir de renseignements à ce sujet, je vous invite à contacter l'organisme compétent, à savoir votre caisse de prévoyance.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19524 réponses publiées
  • 1660 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Les contrats de prévoyance ne sont pas gérés par la cpam et sont complètement différents d’une personne à l’autre.

C’est à votre prévoyance que vous devez vous adresser