Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

Délai prolongation arrêt

Bonjour,

J'ai une question concernant les délai acceptables entre un arrêt et une prolongation (week-end non inclus).

Exemple : j'ai un arrêt de travail le lundi 01/01. Je ne vais pas au travail mardi 02/01 et mercredi 03/01. Je retourne voir mon médecin le jeudi 04/01. Est ce que ce sera une prolongation et mon employeur me positionnera en arrêt maladie du 01/01 au 04/01 (même si aucun arrêt ne couvre les mardi et mercredi), ou est ce que ce sera un nouvel arrêt initial et j'aurais deux jours (mardi et mercredi) d'absence à justifier et un jour de carence pour le jeudi 04/01 ?

Même exemple mais cette fois-ci je retourne travailler mardi et mercredi. Il y a donc plus de 48h entre l'arrêt du lundi et l'arrêt suivant du jeudi (qui commence techniquement à la 49eme heure). Y a t-il un nouveau jour de carence sur le jeudi ?

Merci d'avance.

URH

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19627 réponses publiées
  • 1666 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Si votre arrêt ne couvre pas le mardi et le mercredi, le délai est trop long pour que ce soit une prolongation. Vous n’avez le droit qu’à un seul jour donc il faut voir votre médecin le mercredi pour être prolongé. Sinon en effet le mardi et le mercredi seront en absence injustifié et l’arrêt du jeudi sera un arrêt initial.

Et pour votre deuxième cas, en effet si vous reprenez pendant deux jours, le nouvel arrêt est bien un arrêt initial

Bonjour URH,

Un internaute a rencontré la même problématique que vous sur ce
forum. Je vous invite à prendre connaissance de ce topic relatif à la prolongation d'arrêt de travail.

Lorsqu’une nouvelle prolongation est établie après une reprise de travail n’excédant pas une durée de 48 heures, les journées de reprise de travail ne sont pas indemnisées, mais il n’est pas retenu de nouvelle période de carence. Si le délai de reprise est de plus de 48h, un nouveau délai de carence sera appliqué.

Bonne journée.