Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Pourquoi un spécialiste peut ajouter un courrier dans mon espace santé alors qu'il a refusé de me prendre en charge?

Bonjour
j'ai consulté un spécialiste dans le cadre de symptômes de pathologies non traitées apparus depuis 2 mois.
J'avais pris rendez-vous auprès d'un spécialiste au sein d'un hôpital.
Début février, j'ai dû être hospitalisée dans 1 autre service et qui a vu ce rdv à venir.
Il a été maintenu car, apres réunion avec le médecin chef du service destinataire les symptômes constatés en janvier sont bien de leur domaine (divers examens effectués le dernier jour d'hospitalisation pour le dit rdv).

Mais depuis, je me retrouve sans réponse, avec mes symptômes... je décide donc de me renseigner et j'apprends l'existence du droit au second avis quand 1 diagnostic ou1 prise en charge est longue (pardon mais 5 mois pour voir 1 médecin...)

Après de rapides recherches sur internet, je trouve un spécialiste, qui ne ferme pas la prise de rendez-vous aux nouveaux patients.

Par chance, des places se libèrent et j'obtiens rapidement un rendez-vous.

Cette consultation est à mon initiative donc aucun courrier d'adressage, mais j'ai besoin de réponse, car c'est ma santé et je suis en droit d'avoir un professionnel qui puisse m'éclairer.

Il a parcouru le dossier médical que j'avais apporté, aucune auscultation. Il m'a exprimé son refus sur le principe qu'étant donné que mon cas était "géré" par 1 centre hospitalier, il ne ferait rien.
Libre à lui, j'accepte sa décision

A t il le droit de rédiger un courrier à l'attention de tous les médecins qui me suivent et même au service avec qui j'ai rdv en mai, sans même m'avoir avertie quand j'étais en face de lui?

Pourquoi le diffuse t il dans mon espace santé, puisqu'il ne me soigne pas?

Qu'en est il de son devoir de secret professionnel?

Itsme85

  • 2 questions posées
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20507 réponses publiées
  • 1719 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Cela respecte le secret professionnel: il a informé le centre qui vous suit et mît un document dans votre espace santé après que vous soyez venue le voir de votre propre chef.

Ensuite une prise en charge trop longue ce n’est pas 5 mois pour avoir un avis avec un médecin à l’hôpital donc là c’est vous qui avez tort. Mais peu importe le droit à un second avis, vous l’avez.

Enfin cela regarde plus le conseil de l’ordre et non la cpam

Après je ne sais pas ce qu’il y a dans le courrier mais si il a écrit que vous êtes venue le voir et qu’il refuse de vous prendre en charge parce que vous êtes déjà prise en charge à l’hôpital. C’est la vérité donc quel est le souci? Sachez que vous pouvez masquer ce document aux autres professionnels de santé dans votre espace santé.

Itsme85

  • 2 questions posées
  • 5 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

A partir du moment où il refuse de me soigner, il ne fait pas partie de l'équipe des soignants donc,.il aurait dû demander avec mon accord, le médecin a qui adresser le courrier motivant sa décision.

Tout médecin que vous consultez vous prévient de la rédaction et envoi d'un courrier qui vous concerne.
Lui non.

Oui de mon propre chef, je n'ai pas inventé avoir été envoyé par 1 médecin, j'ai payé la consultation puisque j'ai pleinement conscience de mon acte, et étant demandeuse de cet avis.

Pourquoi ne conditionne t il pas ses consultations comme ses confrères?

J'ai le droit d'avoir un avis médical et je n'ai pas à prévenir un médecin que je n'ai pas vu et qui est injoignable puisqu'onme dit que je ne fais partie de ses patientstant que le rendez-vousn'estpas passé.. donc oui je vais voir un de ses confrères.

Si je pose la question à la CPAM c'est aussi pour la partie "Mon Espace Santé" de la question...

Pour avoir juste 1 petite idée de ce que je peux ressentir je vous propose de vous renseigner sur:

  • maladie de Basedow,
  • Maladie se Raynaud,
  • Livedo

Je consulte car j'ai déjà pour l'instant 2 maladies auto-immunes depuis octobre 2022 et les symptômes de 2 voire 3 autres alors oui 5 mois cela peut vous paraître normal mais quand on sait ce que l'on a mais qu'il faut attendre le diagnostic officiel... je ne vous le souhaite pas

Je répète que je n'ai vu aucun médecin du service en question au cours de l'hospitalisation, le rendez-vous était déjà pris depuis janvier sur conseil d'un spécialiste rencontré pour le bilan d'un examen.
C'est lui qui a mis le point sur le caractère immunitaire de toutes mes maladies et les symptômes constatés.

D'ailleurs il m'a bien été indiquée au cours de mon hospitalisation que je vais devoir passer 1 gros bilan car dérèglement immunitaire (les anticorps sont négatifs mais les maladies bien là... anticorps d'Anticorps...)

Oui je sais que je peux masquer son courrier
je l'ai masqué mais du moment qu'il ne me suit pas et qu'il ne m'a pas prévenu,
il aurait dû se contenter à la rigueur d'écrire au généraliste, en quoi le gastroenterologue est concerné?

Article R4127-58

Le médecin consulté par un malade soigné par un de ses confrères doit respecter :

  • l'intérêt du malade en traitant notamment toute situation d'urgence ;
  • le libre choix du malade qui désire s'adresser à un autre médecin.

Le médecin consulté doit, AVEC l'accord du patient, informer le médecin traitant et lui faire part de ses constatations et décisions. En cas de refus du patient, il doit informer celui-ci des conséquences que peut entraîner son refus.

Mais merci d'avoir pris le temps de donner votre vision