Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Décret n° 2022-257 : UNE HONTE ?

Bonjour,
J'ai découvert hier que je suis impacté par le décret 2022-257.
Le montant de mon salaire de comparaison établi en 2016 a baissé de 20% de façon arbitraire et discriminatoire alors que le coût de la vie est en augmentation constante : on marche sur la tête.
Je ne suis même pas prévenu par courrier et découvre que je dois rembourser en me connectant sur le site Cramif pour renseigner ma déclaration de ressources du dernier trimestre 2022.
Le mode de calcul de remboursement "indu" est comme d'habitude incompréhensible (comparaison avec les salaires 2021 jusque avril 2022 !!)
Je précise que je suis en invalidité catégorie 2 depuis 2016 et j'ai toujours travaillé à 60%, j'ai fait l'objet d'un licenciement et j'ai quitté mon entreprise le 31 décembre 2022.
De ce fait à partir du mois de janvier 2023, je ne toucherai pas la pension invalidité de la Cramif, donc pas de prévoyance et je serai en période de carence au niveau pôle emploi --> je n'aurai donc à minima aucune ressources durant 6 mois !

Ce décret est anti-social et inacceptable : le législateur ne connait pas le terrain et est juste un technocrate.

Comment traiter avec la prévoyance, qui va me dire " vous ne toucherez rien car la cramif a suspendu votre pension" ?
Nous sommes tous seuls comme d'habitude.
Le législateur compte t-il sur les 150 000 invalides d'Ile de France pour combler les finances ?
La 1ère Ministre vient de retirer le décret concernant l'allocation de chômage, pourquoi ne pas faire pareil ?

Bleg

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 18726 réponses publiées
  • 1650 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Ce n’est pas entre les mains de la CPAM, c’est entre les mains des ministres du gouvernement

Bleg

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Oui mais il est de la responsabilité de la CPAM de communiquer vis à vis de nous

Elryn

  • 2 questions posées
  • 18726 réponses publiées
  • 1650 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Il y a eu l’info sur ameli.fr vous êtes abonné à la newsletter?

Bleg

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je ne sais pas, mais on peut recevoir un mail, un courrier... c'est suffisamment impactant pour cibler la communication ou faire une réunion en présentielle : la newsletter c'est comme les annexes d'un contrat écrit en petit.
Dans tous les cas, ce décret est malhonnête !
Baisser de façon arbitraire le salaire de comparaison de 20% alors que celui ci est basé sur la dernière année civile de votre salaire précédent mon arrêt : j'ai le courrier de la cramif --> vous appelez cela comment ?