Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Pourquoi je n'est plus droit au Ij malgrés mon ALD ?

Bonjour et bonne année , pouvez vous m'aider svp.
J'ai reçu un courrier de l'assurance maladie stipulant que je n'avais plus droit à mes indemnités journalières car " mon arrêt de travail va atteindre la durée maximal de 3 ans".
Suite à mes problème de santé chronique fin 2019, j'ai eu en effet des arrêt de travail suite à une rechute, mais j'ai repris le travail a mi-temps thérapeutique pendant plus de 6 mois, puis une reprise total pendant plus d'un ans et demie jusqu'au 17 octobre 2022 ou j'ai à nouveau rechuté (RCH).
D'après le site du gouvernement, si on a une ALD et que l'on a travailler pendant une période de 1 ans nous avons à nouveau droit à 3 ans d'indemnités journalières.
Malgrés cela ce fut refusé car pendant cette période de un ans et demie à temps plein j'ai eu 3/4 petit arrêt pour congé paternité, grippe, cas contact covid.
Et cela viendrais interrompre les 1 ans de travail obligatoire pour avoir droit à nouveau au IJ.
Aujourd'hui je n'est plus aucun revenus à cause de cela.
Merci

Titi

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Titi,

Je vous invite à prendre connaissance de ce topic sur la réouverture d'un nouveau droit aux indemnités journalières.

Cependant, durant cette période d'un an, certaines interruptions peuvent intervenir et obliger ainsi l'assuré à interrompre involontairement son activité :

  • Chômage indemnisé, y compris les périodes de «différé» de Pôle Emploi,
  • Indemnisation au titre de la maladie mais sans rapport avec l’affection initiale (à l'exception des périodes indemnisées à zéro du fait d'une sanction),
  • Indemnisation au titre de la maternité et de la paternité,
  • Indemnisation au titre de l'accident du travail,
  • Reprise de travail à temps partiel,
  • Interruptions de travail de courte durée à caractère occasionnel exceptionnel intervenant dans le cadre d’un même contrat de travail (par exemple congé non rémunéré, fermeture de l’entreprise, grève, etc.),
  • Rééducation professionnelle.

Par conséquent, ces interruptions sont assimilées à des périodes de reprise de travail salarié pour la détermination de la période de reprise d'activité d'un an.

Je vous invite donc à reprendre contact avec votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) afin de refaire un point sur votre dossier. Vous retrouverez ses coordonnées depuis le site ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Si besoin, vous pouvez également prendre connaissance des informations présentes dans cette rubrique de notre site : "Réclamation, médiation, voies de recours".

Bonne journée à vous.

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19586 réponses publiées
  • 1663 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Beaucoup de CPAM oublient de remettre le compteur à 0 après une reprise d’un an.

Il faut les appeler/écrire dans votre compte ameli pour dire que comme ils peuvent le constater vous avez repris plus d’un an sans arrêt ALD du … au … et ainsi une nouvelle période de 3 ans s’ouvre

Titi

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse.
Le service santé m'a affirmé que les petits arrêts non ALD m'étais bien un terme à la période de travail continue de plus d'un. Je leurs explique pourtant que les petits arrêt de 1j/2j ne doivent pas être pris en compte mais en vain...
Il me demande de faire un recours par courrier avec une éventuel réponse dans 3/4mois.
Aujourd'hui je n'est plus aucune rentrée d'argents depuis le mois de novembre, je ne peux pas attendre un délais si lent.

Titi

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjoir et merci pour votre réponse.
Donc si j'ai bien compris vu que comme stipulé précédemment :

Cependant, durant cette période d'un an, certaines interruptions peuvent intervenir et obliger ainsi l'assuré à interrompre involontairement son activité :

""" - Indemnisation au titre de la maladie mais sans rapport avec l’affection initiale (à l'exception des périodes indemnisées à zéro du fait d'une sanction) "" "

Les petits arrêt maladie non lié à mon ALD ( cas contact covid /grippe...) n'interrompt pas la reprise de travail pendant uns ?

Merci encore

Elryn

  • 2 questions posées
  • 19586 réponses publiées
  • 1663 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Non les petits arrêts hors ALD n’interrompent pas la reprise de 1 an. Dites leur de mieux lire leur fiche réglementaire