Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Remboursement HN : pourquoi un acte nécessaire au diagnostic n'est pas référencé ?

Dans le cadre d'un bilan afin de confirmer ou infirmer un diagnostic de myasthénie, une recherche d'anticorps anti-MUSK est nécessaire.
Peut-on m'expliquer pourquoi cet acte n'est pas pris en charge par la CPAM, pourquoi la liste des actes remboursables ne contient pas cet acte pourtant obligatoire dans ce contexte ? Il s'agit de 91 euros, il n'existe rien d'autre à priori.
Nous ne sommes pas dans un usage abusif me semble-t-il, sans solution de contournement.
En vous remerciant.

Bonjour21

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Bonjour21,

L'Assurance Maladie suit les recommandations gouvernementales concernant la prise en charge ou non des actes médicaux. Les actes remboursables sont validés par l’Union nationale des caisses d’assurance maladie (Uncam) et la Haute autorité de santé (HAS). Plusieurs critères déterminent cette prise en charge (acte équivalant déjà existant, efficacité ...).

Si besoin, vous pouvez faire une demande d'aide financière auprès de votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Les modalités sont expliquées dans cet article sur ameli.fr : "Aides financières individuelles : les modalités pour en bénéficier".

Bonne journée.


Ce post vous a-t-il été utile ?

64% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 20280 réponses publiées
  • 1704 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Parce que le gouvernement n'a pas décidé de le rembourser. C’est le gouvernement qui décide ce qui est remboursable et selon quelles conditions. pas la CPAM qui n'est qu'un exécutaire.