Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Interrompre des AM par des congés payés et être à nouveau en Am

Je suis en AM depuis presque 1an et mon médecin va me prolonger pour voir un spécialiste . Vais-je perdre mes indemnités si je ne suis pas en ALD ou CML ? Mon employeur me réclame une attestation autre que la maladie ordinaire . Comment faire?? Je ne suis pas en mesure de travailler . Puis-mettre des congés payés à la fin de ma prolongation le temps de constituer une demande d’ALD ou de CLM ?

Sam

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Sam,

Navrée pour cette réponse tardive.

Seul votre médecin ou votre spécialiste peut estimer si votre état de santé nécessite de prolonger votre arrêt de travail. Je vous conseille d'en discuter avec lui/elle.

Je vous recommande aussi de lire les informations présentes dans ce sujet :  l'article L 324.1 (A93).

Je vous invite aussi à prendre connaissance de ce topic intitulé "Prolongation arrêt par médecin différent du prescripteur initial".

Concernant les documents à fournir à votre employeur, je vous conseille de faire le point avec ce dernier afin de déterminer quel document il souhaite précisément, il pourra aussi vous renseigner au sujet de la prévoyance.

Je vous souhaite une bonne journée

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 13619 réponses publiées
  • 1466 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Le CLM c’est que si on est fonctionnaire

Quel est votre statut?

Sam

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Je dépend du droit privée , 17 ans d’ancienneté avec un régime de prévoyance obligatoire ( d’entreprise). Mon médecin m’a prolongé par des arrêts maladie ordinaires mais j’arrive a 1 an d’arrêt et l’on employeur me réclame une attestation d’indemnités ALD ou relevant de l’article L324.1…. J’attend l’aide d’un conseiller de la sécu car ça ne relève pas du service sociale mais mon arrêt s’arrête début mai et je ne sais pas quoi faire , mon médecin et un spécialiste sont unanimes pour me prolonger . D’où ma question : puis-déposer des congés payés à la fin de mon arrêt afin de clarifier ma situation et d’être en ALD ou autre … après ses congés ou juste prolonger mon AM en attendant un autre statut. Tout ça est nouveau pour moi merci pour vos réponses.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 13619 réponses publiées
  • 1466 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Quand vous éditez une attestation d’IJ vous pouvez cocher des cases, en les cochants la mention d’ALD apparaîtra

De plus oui vous pouvez prendre des CP

Cordialement

Sam

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, donc si je comprends bien l’ALD ( après avis du médecin conseil est accordée après 6 mois d’AM ordinaire ?) au risque de paraître … lent.. faut -il fournir une attestation à l’employeur mentionnant «  ALD » ou art L324.1 avec la date du début de l’arrêt Maladie jusqu’à ce jour ( lui laissant le soin de calculer le début de l’ALD 6 mois Après l’arrêt M) ou une attestation précisant simplement la date de début de l’ALD ? Je pense que ce sera ma dernière question car je saisis plus ou moins à présent ma situation et je tiens particulièrement à remercier Elryn pour m’avoir apporté les bonnes réponses . Encore, merci à vous .

Elryn

  • 2 questions posées
  • 13619 réponses publiées
  • 1466 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Oui c’est ça après 6 mois de maladie ordinaire, il y a passage en ALD avec un effet au début de votre arrêt de maladie ordinaire 6 mois avant.

Votre relevé d’IJ devrait donc avoir cette notion d’ALd dès le début de votre arrêt.
Une attestation précisant la date de début de l’ALD pour une ALD non exonérante pour arrêt de plus de 6 mois ça n’existe pas. Et les attestations « personnalisées » c’est compliqué à avoir à la cpam (deja difficile de les joindre….) je pense que le relevé d’IJ c’est le plus simple

Sam

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, je récapitule: je suis en AM depuis le 10/05/21 et j’ai été reconnu en ALD le 02/11/21. Depuis, dois-je continuer de voir mon médecin? ( c’est lui qui me prolonge ou bientôt un spécialiste, qui me suis.) . Dois-je fournir à mon employeur tous les 6 mois une attestation ALD ? Je viens de lui fournir une Attestation d’IJ avec mention art 324.1 demandée après …. 1 an D’AM ( et 6 mois après l’accord de la cpam pour l’ALD…) j’ai tout envoyé , il y a qlqs jours. J’ai remarqué une perte de salaire alors que la prévoyance ( régime obligatoire au taux le plus haut ) devrait me garantir l’intégralité de mon salaire moins les primes ( qui sont presque inexistantes ds mon métier ) . Cette baisse pourrait-elle être due au fait que mon employeur n’a pas rempli l’attestation ( que j’ai envoyé à nouveau. Il y a 2 jours) mentionnant la moyenne des 3 derniers salaires précédents l’’ AM ? Est-ce utile d’avoir tout envoyer si après tout les IJ ont déjà été calculées? Ça fait beaucoup de questions… si une personne est inspirée, merci d’avance.