Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Invalidite 2/ retraite/ interim

Bonjour,
J’ai bien compris qu’a l’age légal de la retraite, la pension invalidite était substituée par la retraire sauf si la personne souhaitait poursuivre une activité professionnelle salariée ou indépendante.
Pour ma part, je suis en invalidité 2 et je fais quelques missions intérimaires (vacations de 2 ou 3 jours par mois ). Je n’ai donc pas de contrat de travail mais des bulletins de salaires.
Ma question est la suivante. L’activité par intérim est elle recevable pour la cramif pour ne pas avoir la pension substituée par la retraite à 62 ans ( dans mon cas je ne totaliserai mes trimestres qu’à 65 ans) . L’existence d’un contrat de travail est il nécessaire pour prétendre au maintient de la pension invalidite? Et enfin, faut il justifier d’un nombre minimal d’heures et d’un certain seuil de salaire.
En vous remerciant de bien vouloir m’éclairer.

Iza

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Iza,

Dans un premier temps, je vous invite à consulter ce topic du forum : "Pension d'invalidité et activité salariée au-delà de l'âge limite du départ à la retraite".

Sont considérées comme exerçant une activité professionnelle, sans condition minimale d'activité exigée, les personnes :

- titulaires d’un contrat de travail en vigueur en cas d'activité salariée.

- ou en possession de tout autre document de moins de trois mois prouvant l’exercice d’une activité non salariée.

Vous devez adresser à la caisse régionale d'assurance maladie d'Ile-de-France (Cramif), un courrier explicatif accompagné du contrat de travail en vigueur, ou d'une attestation de l'employeur de moins de 3 mois, ou du dernier bulletin de salaire prouvant l'exercice d'une activité professionnelle en cours.

Pour faire le point sur votre situation, je vous conseille de contacter directement votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), qui dispose d’un accès à votre dossier.

Vous trouverez les moyens pour contacter votre CPAM sur notre site ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Bonne journée.


Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant