l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Invalidité classe 2 et arrêt de travail

Je suis en invalidité classe 2 depuis octobre 2019
J'ai informé mon employeur à la même date. Au cours du mois septembre 2020, mon employeur m'informe quil a pris rendez vous à la médecine du travail pour une reprise de mon poste. Le médecin du travail me transmets une attestation dr suivie en indiquant que je peux travaille le mardi et jeudi avec aménagement dr poste
N'ayant pas repris mon poste mon employeur me demande un arrêt de travail que j'ai fourni car je suis encore à l'effectif de la société. Au aujourdhui j'ai recu ma fiche de paie avec des IJSS de ma prévoyance
Est-ce normal? Je n'ai pas fait de demande de visite médicale ni de reprise dr travail. Comment fois je faire. Mervi

Dalia

  • 1 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Roxane

  • 4525 réponses publiées

Téléconseillère bilingue pour l’assurance maladie depuis 2015, j’aime les cactus, ...

Voir le profil

Bonjour Dalia,

Nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.
Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements à ce sujet.

Je vous invite cependant à lire cette page : "Médecine du travail" et à consulter le site des directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Direccte).

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Elryn

  • 2 questions posées
  • 9543 réponses publiées
  • 1299 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Cela ne relève pas de la cpam

Mais vous devez en effet fournir un arrêt à votre employeur

nataly

  • 8 questions posées
  • 138 réponses publiées
  • 2 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour
c'est normal votre employeur ne va pas vous gardez éternellement dans les effectifs. Donc c'est normal que vous soyez convoqué à la médecine du travail.
le médecin du travail va devoir statuer sur votre aptitude ou inaptitude.

Dalia

  • 1 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bien sûr que c'est normal d'être convoqué par le médecin du travail mais je n'ai pas a fournir d'arrêt de travail du fait de mon invalidité catégorie 2 et encore moins de percevoir des IJSS car je perçois une pension d'invalidité. Donc que dois je faire?

nataly

  • 8 questions posées
  • 138 réponses publiées
  • 2 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour
le fait d'être en invalidité 2 ne vous dispense pas de fournir un justificatif d absence à votre employeur.
la prevoyance de votre employeur complète . c'est normal aussi. et tant mieux non?
une fois que vous serez licencié vous recevrez directement.

Dalia

  • 1 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, je pense que personne comprend mon problème. Je vais m'adresser directement à l'inspection du travail.

nataly

  • 8 questions posées
  • 138 réponses publiées
  • 2 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour
je suis exactement dans le même cas que vous.
Donc oui je comprend par contre vous ne voulez pas entendre (enfin lire) ce qu'on vous dit.
donc votre problème c'est quoi?
le médecin du travail vous a prioris déclaré apte mais avec restriction d'horaire.
vous êtes en infraction si vous ne fournissez pas d arret de travail.

Dalia

  • 1 question posée
  • 3 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Nataly,
Ce que je je comprends pas c pourquoi j'ai des IJSS de ma prévoyance versé par mon employeur et pas de IJSS versé par la sécu. Normalement lorsqu'on perçoit une pension invalidité on je oeut percevoir des IJSS avec, surtout que moi mes indemnités maladie je les ai perçues pendant 18 mois. Il faudrait donc que j'envoie aussi mes arrêts de travail a la sécu au risque de perdre ma pension

alan

  • 6 questions posées
  • 52 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour Madame
je crois que vous confondez tout.
Vous touchez un complément de votre prévoyance par rapport à votre invalidité. Ce ne sont pas des IJSS (indemnité journalière de la sécurité sociale).
Votre prévoyance n'est pas la sécurité sociale.. donc déjà un problème de régler.! C'est juste le complément de votre pension d'invalidité.

Ensuite tant que vous fournirez des arrêts de travail à votre employeur , il ne pourra pas vous convoquez à une visite de reprise.
Par contre il pourra vous licenciez si votre absence nuit à l'entreprise. Donc cela ne peut pas durer éternellement.

Donc arrêter d'envoyer des arrêts de travail et vous serez convoqué à la médecine du travail . Ce n'est pas vous qui devez le demander c'est votre employeur.

Si entre le 2 octobre 2019 et septembre 2020 vous n'avez rien fait ni fournit d’arrêt de travail vous êtes en faute et vous pouvez être licencié pour faute.