l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Arrêt maladie et chômage, aucun droit en réalité.

Bonjour, j'ai un arrêt maladie pour tout ce mois de septembre, bien reçu par ma CPAM. Je suis au chômage mais en arrêt.
J'ai, il semblerai droit a des indemnités maladie.

Après une prise de rendez vous et les anciens salaire remis en main propre. On me dis que tout est ok il faut attendre.

Quelle surprise il y a quelques jours ! Je reçois un courrier qui me demande des salaires sur 2016 et 2017, période qui correspond a une période de non inscription a pôle emploi. Après un rapide calcul, une somme dérisoire me serait versé si cette méthode de calcul est appliqué. J'ai toujours été en intérim. Alors qu'il

Hors je peux lire la chose suivante :

Adressez à votre caisse primaire d'assurance maladie les documents suivants :

"votre certificat de travail et vos bulletins de salaire pour les 3 mois qui précèdent la date d'interruption de travail ; si votre activité n’est pas continue (par exemple, activité saisonnière), vous pourrez avoir à fournir vos bulletins de salaire sur la période des 12 mois qui précèdent la fin de votre dernier contrat ;
si vous êtes indemnisé par Pôle emploi (site externe) ou que vous l’avez été dans les 12 mois qui précèdent l’arrêt de travail, l'avis d'admission à l'allocation chômage et la dernière attestation de versement."

Mon dernier contrat est le 2 octobre 2019. Donc moins de 12 mois.

j'ai un RDV mardi, j'ai envoyer par mail un document de l'agence intérim avec tout les salaire 2018 2019.

Une explication ?

Cordialement.

Screene

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Screene

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Bonjour Screene,

En fonction de votre situation, votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) peut être amenée à vous réclamer des bulletins de salaire complémentaires, nécessaires à l'étude de votre dossier.

Comme indiqué dans les conditions d'utilisation de ce forum, nous n'avons pas accès à vos données. Seule votre CPAM pour vous renseigner sur la raison pour laquelle ces pièces complémentaires vous ont été réclamées.

Les différents moyens de contact de votre CPAM sont indiqués sur ameli.fr, rubrique "Adresses et contacts".

Bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant

Autres réponses

Screene

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour, j'ai donner les fiches de payes sur les périodes cités, avec tout 2018.
Comprenez que lorsque l'on me dis que mon calcul s'effectue sur une période aussi lointaine qui me donne droit a largement moins que le RSA, je reste dubitatif.

La méthode de calcul est simple, les 12 derniers mois précédent le dernier jour de contrat pour les activités discontinus, ce qui est mon cas, car j'étais intérimaire. En arrêt, je suis radié de pôle emploi. On ne choisit pas d'avoir des problème de santé. Mon deuxième rendez vous me donne raison, c'est "transmis", tout cela pour dire que j'ai droit a rien ou presque.

Il y a un flou concernant mes droits, du moins a travers ce que l'on m'a expliquer une fois au téléphone, autant dire directement aux chômeurs qui ont des ARE, faites semblant de chercher du travail et refuser les arrêt maladie,même si vous ne pouvez plus bouger. Vous n'aurez rien. Ce qui semble exactement être mon cas. Des réponses plus claire sur les arrêts maladie au chômage serait les bienvenus.

Cordialement.

Screene

  • 1 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

J'ai bien reçu mon IJSS. Montant plus faible que le RSA.

Je compte déposer plainte contre l'assurance maladie.