l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Duplicata arrêt maladie quand médecin parti à la retraite

Bonjour,
Mon entreprise nous permet de déclarer nos arrêts maladies en ligne et de transmettre le volet 3 au format numérique.
Ce que je fais depuis plusieurs années sans problème.
Maintenant, on me réclame les originaux, sauf qu'évidemment, depuis le temps, vu qu'on ne me les a jamais demandés et que j'ai transmis techniquement le volet 3 à mon employeur, je les ai jetés.
Déjà, quelles conséquences ça peut avoir ? La version numérique ne peut-elle suffire ? (ce n'étaient pas des arrêts télétransmis)
Ensuite, pour avoir un duplicata, y a-t-il une limite de temps ?
Aussi, j'ai lu dans une autre question que le médecin remplaçant du médecin traitant pouvait faire les duplicatas d'arrêts, mais mon médecin traitant est parti à la retraite il y a quelques mois, sans remplaçant... Y a-t-il un autre moyen ?
Merci pour votre aide.

Faywe

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Bonjour Faywe,

Nous ne pouvons répondre sur ce forum, que sur des questions réglementaires concernant l'Assurance Maladie.
Nous ne sommes donc pas habilités à vous fournir de renseignements concernant les conséquences de l'absence de format papier d'arrêt de travail auprès de votre employeur.

Vous pouvez cependant fournir à votre employeur les attestations de paiement d'indemnités journalières relatives à vos arrêts.

En dernier recours, et en l'absence du médecin prescripteur, si votre entreprise exige uniquement les copies de vos arrêts, je vous invite à soumettre votre demande à votre caisse primaire d'assurance maladie (CPAM), via la messagerie de votre compte ameli.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

aucun utilisateur n’a répondu à la question pour l’instant