Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

Tiers payant pour un princeps au même prix que le générique? Exemple Ventoline et Salbutamol

Bonjour.
Est ce que le pharmacien est obligé de substituer un princeps qui a le même prix que le générique pour appliquer le tiers payant ? Exemple Ventilone
En d autres termes peut il délivrer la Ventilone et appliquer le tiers payant car au même prix ?
Merci à vous

Flo21

  • 3 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse certifiée par un expert ameli

Un expert ameli a validé la réponse ci-dessous.

Valérie

  • 2906 réponses publiées

Valérie, 36 ans, au sein de l'Assurance Maladie depuis presque 5 ans et fière d'êt...

Voir le profil

Bonjour mick,

Les prix de certaines spécialités princeps ont en effet été alignés sur les prix des génériques. Pour ces spécialités, il n'y a pas de reste à charge pour le patient qui refuse la substitution et le tiers payant est applicable.

Cette question a été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic relatif au remboursement des médicaments génériques.

Vous trouverez des informations complémentaires en consultant l'article dédié aux médicaments génériques sur le site ameli.fr

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Virginie

  • 4416 réponses publiées

Au contact des assurés tous les jours, le compte ameli n'a plus de secret pour moi...

Voir le profil

Bonjour Flo21,

Le dispositif « tiers payant contre génériques » consiste à réserver le tiers payant aux assurés qui acceptent la délivrance de médicaments génériques lorsqu'il en existe pour les médicaments qui leur sont prescrits.

Pour bénéficier du tiers payant, le pharmacien se doit donc de vous délivrer le médicament générique, même si son prix est identique à celui du princeps.

Pour en savoir plus, je vous invite à consulter cet article du site ameli.fr : "Remboursement des médicaments et tiers payant".

Bonne journée.

Siloua

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

J'ai regardé le lien "Remboursement des médicaments et tiers payant" mais il n'est précisé nulle part qu'en cas de TFR pour un médicament de marque, le tiers payant n'est pas applicable. Pourriez-vous nous renvoyer vers un texte qui stipule clairement que le tiers payant n'est pas applicable lorsque le médicament de marque est au prix du générique? Merci d'avance

Bonjour Siloua,

Je vous suggère de consulter cet article publié sur ameli.fr, intitulé : "Mention « non substituable » : des changements depuis le 1er janvier 2020"

Pour toute question complémentaire, je vous invite à interroger votre pharmacien.

Bonne journée.

Flo21

  • 3 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour

Je ne vois malheureusement pas la réponse à ma question dans ce texte
Pouvez vous nous aider?
Merci

Bonjour Flo21,

Les informations dont vous avez besoin sont indiquées dans la rubrique "Tiers payant contre génériques : tout le monde y participe" disponible depuis l'article intitulé "Remboursement des médicaments et tiers payant" du site ameli.fr.

Pour aller plus loin, le « Tiers payant contre générique » ne s’applique pas aux molécules suivantes :
- Lévothyroxine,
- Buprénorphine,
- Mycophénolate mofétil,
- Antiépileptiques : lamotrigine, lévétiracétam, topiramate, valproate de sodium.

Pour ces molécules, vous avez donc le choix entre le médicament d’origine et les médicaments génériques.

Cette disposition ne s'applique pas également aux médicaments soumis à un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR).

Bonne journée à vous.

Flo21

  • 3 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour Isabelle

Je suis sincèrement désolée mais je suis tjs perdue. Vous dites : Cette disposition ne s'applique pas également aux médicaments soumis à un tarif forfaitaire de responsabilité (TFR).

Donc je comprends que pour mon exemple cité la Ventilone peut être délivrée (vs salbutamol son generique) car au même prix soumis au tfr et que le tiers payant sera realisé. Est ce cela ?

Merci

Bonjour Flo21,

Depuis le 1er janvier 2020, de nouvelles règles sont applicables pour favoriser le recours aux médicaments génériques en France :
• justification de la mention "non substituable" par le prescripteur, selon 3 situations officiellement reconnues,
• en dehors de ces situations, remboursement des patients refusant la substitution sur la base du prix du générique le plus cher, avec pour conséquence un reste à charge potentiel pour le patient.

Les prix de certaines spécialités princeps ont été alignés sur les prix des génériques. Pour ces spécialités, il n'y a pas de reste à charge pour le patient qui refuse la substitution et le tiers payant est applicable.

Bonne journée

MaximePharmacien

  • 0 question posée
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
Je relance le sujet car la réponse m'intéresse aussi ! En effet, je suis confronté à ce dilemme tout les jours et on trouve tout et son contraire sur Amélie pro.. Et étant professionnel de santé, j'ai besoin de cette information

mick

  • 2 questions posées
  • 7 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

Je relance cette discussion:
le changement des règles pour le remboursement des médicaments, avait pour objectif de privilégier les génériques qui étaient alors moins chers...

Aujourd'hui, bon nombre de médicaments princeps ont aligné leurs prix

MAIS!
A prix strictement égal, le pharmacien REFUSE le 1/3 payant dès que je demande le produit "original",
pour des raisons parfaitement légitimes

Le dernier intervenant de cette discussion étant pharmacien et dans le flou...

avez-vous un support, une brochure, une fiche éditée par la CPAM, et qui confirme noir sur blanc,
que le 1/3 payant s'applique NORMALEMENT,
quand princeps et génériques sont au meme prix?

Merci