l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Invalidité totale et reprise de son ancien métier

Bonjour,

Aujourd'hui, j'ai entendu une personne me dire qu'elle avait exercé son ancien métier pendant une semaine sous certaines conditions. Ce même métier que plusieurs personnes dont son médecin lui ont dit d'arrêter à cause de problèmes de santé. Par ailleurs, elle me disait juste avant qu'elle avait été passé d'invalidité partielle à totale.
Daprès ce que j'ai lu, on peut être considérer en invalidité totale mais avec une autorisation de travailler un peu. Mais peut-on de ce fait repartir dans le même métier alors que l'on disait ne plus pouvoir le pratiquer par rapport à sa santé ?

(Par exemple : je suis plombier et malheureusement mon état de santé ne me permet plus de faire ce métier. Je suis d'abord reconnu en invalidité partiel et travaille encore comme plombier à temps partiel. Puis je souhaite arrêter définitivement pour me soigner et finit donc en invalidité totale. Ai-je le droit de travailler un peu comme plombier avec mon statut ?)

Merci pour votre réponse

Beastmaster

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Beastmaster

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Bonjour Beastmaster,

Cette question a déjà été abordée sur le forum. Pour en connaître la réponse, je vous invite à consulter ce topic intitulé "Peut-on travailler en invalidité catégorie 2 ?".

L'assuré a droit à une pension d'invalidité lorsqu'il présente une invalidité réduisant dans des proportions déterminées, sa capacité de travail ou de gain. Une reprise d'activité est possible si elle est réduite ou le poste aménagé.

Le service de la pension peut quant à lui être suspendu, en tout ou partie, en cas de reprise du travail, en raison du salaire ou du gain de l'intéressé, dans les conditions fixées par décret en Conseil d'Etat.

Je vous souhaite une bonne journée.

Ce post vous a-t-il été utile ?

0% des internautes ont trouvé cette réponse utile