l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

orthophonie nouveau decret 2019

Un nouveau décret d'application vient de paraître concernant les prises en charge d'orthophonie pour les personnes porteuses de handicap.
Est-ce que cela concerne aussi les enfants en IME ? En effet, souvent les structures n'ont pas d'orthophonistes, et ne peuvent pas financer des séances avec un orthophoniste en libéral. Est-ce que du coup, un enfant en situation de handicap pourra bénéficier d'un accompagnement en IME et en plus de séances d'orthophonie financées par l'assurance maladie et non par l'IME (car ça rentre normalement dans son budget) ?

Milie

  • 1 question posée
  • 0 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

zazou06300

  • 0 question posée
  • 1 réponse publiée
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

bonjour, la réponse est "non", un IME, établissement médico-social, doit assurer l'ensemble des soins nécessaires aux patients. S'il n'y a pas d'orthophoniste salarié c'est très essentiellement à cause de salaires et de conditions de travail indécentes. C'est pourquoi ces établissement compensent indument par le recours aux libéraux dont ce n'est clairement pas le rôle.

Bonjour Milie,

Pour connaître la réponse à votre question, je vous invite à consulter ce topic relatif à la prescription de séances d'orthophonie en libéral.

La structure évoquée est différente, en revanche, les démarches expliquées s'appliquent également à l'IME.

Des séances de soins peuvent avoir lieu en dehors de l’établissement.

Les soins complémentaires correspondent à la prise en charge dérogatoire de soins en sus du budget de l’établissement, par l’Assurance Maladie. Ils peuvent être prescrits par le médecin traitant ou tout autre médecin.

Lorsque les soins complémentaires mentionnés sont liés au handicap ayant motivé l'admission dans l'établissement ou le service, leur remboursement est subordonné à l'accord préalable du service du contrôle médical.

L’accord préalable est établi par le professionnel de santé qui dispense cet acte.

Bonne journée.