l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Question en attente de réponse

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Faut il interrompre mon temps partiel thérapeutique pendant mes congés?

Bonjour,
Je suis en temps partiel thérapeutique lié à une ALD depuis mi octobre 2018. Je vais être en congés du 6 juillet au 28 août (salarié du secteur privé). Comme je ne suis pas en mesure de reprendre à temps plein, mon temps partiel thérapeutique a la possibilité d'être renouvelé après le 6 juillet. Toutefois, comme il me reste très peu de droits aux IJ, ai-je la possibilité d'interrompre ce temps partiel thérapeutique pour une reprise à temps plein à partir du 6 juillet puis de renouveler ce temps partiel thérapeutique à partir du 28 août, afin de garder les quelques jours d'IJ qu'il me reste? Ou cette solution risque-t-elle de supprimer mon droit au temps partiel thérapeutique?
Merci d'avance pour votre réponse,

sj3397

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponses

Bonjour sj3397,

Une réponse à une question similaire a déjà été publiée sur le forum.

Vous pouvez en prendre connaissance en vous rendant sur ce topic intitulé "Durée d'indemnisation d'un arrêt de travail".

Je vous invite à prendre contact avec le médecin prescripteur qui est le seul à pouvoir déterminer la nécessité d'un avis d'arrêt de travail à temps plein en fonction de votre état de santé.

Je vous souhaite une excellente journée.

sj3397

  • 2 questions posées
  • 4 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,
Merci pour votre réponse.
Je ne pense pas avoir été claire dans la présentation de ma situation car je n'ai pas trouvé de réponse à ma question dans le lien indiqué.
J'ai déjà vu le médecin prescripteur qui m'a dit vouloir prolonger mon temps partiel thérapeutique pendant mes congés au delà du 6 juillet car mon état ne s'est pas amélioré. Je ne vais d'ailleurs pas partir en vacances en raison de mes problèmes de santé et d'examens complémentaires à passer. Mon médecin n'est pas sûr que je puisse interrompre ce temps partiel thérapeutique par des vacances sans perdre le droit au temps partiel thérapeutique à la fin de mes vacances.
Pourriez-me dire si une interruption de temps partiel thérapeutique (ALD ) pour prendre ses congés entraîne la suppression du droit au temps partiel thérapeutique à la fin des congés?
Cordialement,