l'Assurance Maladie

Rechercher dans le forum

Cette question a été résolue

La dernière mise à jour des informations contenues dans la réponse à cette question a plus de 5 mois.

Arrêt IJ suite arrêt de travail d'1 an

Bonjour,

Mon conjoint est actuellement en arrêt de travail depuis mai 2018 (burn out sévère...). Suite à un rdv avec le médecin conseil de la CPAM on lui annonce que ses IJ prendront fin début juin 2019. Cependant mon conjoint ne se sent pas capable de reprendre le travail.
1- Y'a t'il des exceptions dans ce type de cas?
2- Mon conjoint peut il prolonger son arrêt même s'il ne perçoit pas d'IJ? (A savoir qu'aujourd'hui même si les IJ s'arrêtent il ne pourra pas reprendre le travail).
3- Peut-on être en arrêt sans IJ?
4- Au fil des recherches je découvre (notamment sur ce forum) que l'on parle de cette mention sur le relevé d'IJ évoquant l'article L324-1 (A93) suite à arrêt de travail de + de 6 mois. Quelqu'un pourrait-il m'éclairer sur ce point? A quoi cela correspond? En quoi cela consiste concrètement? Quelles démarches?
On parle d'AID??
Merci d'avance pour vos réponses et votre aides.

Bon dimanche.

Mary

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Réponse approuvée par Mary

L'internaute à l'origine de la question a trouvé utile la réponse ci-dessous.

Elryn

  • 2 questions posées
  • 8102 réponses publiées
  • 1177 meilleures réponses

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

1/ il n’y a pas à parler d’exception, les IJ peuvent être plus longues mais le médecin conseil doit estimer que son état de santé ne justifie plus un arrêt

2/oui

3/ oui

4/ on parle en effet d’ald Non exonérante quand un arrêt dure plus de 6 mois, cela doit déjà être le cas de votre mari. Cela permet des IJ pendant 3 ans maximum mais si le médecin conseil juge que la personne peut reprendre, il arrête les IJ avant.

En fait vous al’ez Recevoir une notification et vous devrez contester

Cordialement

Ce post vous a-t-il été utile ?

100% des internautes ont trouvé cette réponse utile

Autres réponses

Mary

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Merci beaucoup pour votre réponse rapide.

1- Quand vous parlez d'ALD de + de 6 mois, comment savoir si mon conjoint est dans ce cas puisque nous n'avons reçu aucune informations dans ce sens (pas de mail, pas de justificatifs....).
2- De plus je me pose la question: une ALD non exonérante est elle mise en place sur un temps donné? Moins que les 3 ans? Si oui le médecin conseil peut il revenir sur la date de fin prévue?
3- quand devrions nous recevoir le document "notification" dont vous parlez?

Merci d'avance

Mary

  • 2 questions posées
  • 2 réponses publiées
  • 0 meilleure réponse

    Les meilleures réponses sont les réponses certifiées par un expert ameli ou approuvées par l'auteur de la question.

Voir le profil

Bonjour,

Merci pour votre réponse rapide.

J'avais de nouveau posté une question hier soir qui ne semble pas avoir été prise en compte. Dans le doute je me permets de remettre ici mes demandes. S'il y a doublon désolée d'avance.

1- Comment savoir si mon conjoint était considéré en ALD? En effet nous n'avons aucun document en ce sens vers nous
2- Quand devrions nous recevoir la notification dont vous parlez?
3- Lors de l'éventuelle contestation le médecin traitant de mon conjoint a t'il des démarches à effectuer? Demande de prolongation d'ALD par exemple...
4- Si je reprends votre réponse: mon conjoint peut donc début juin retourner voir son médecin traitant pour prolongement d'arrêt de travail ? Son arrêt sera donc bien pris en charge sans paiement d'IJ?

Merci d'avance

Bonne journée

Bonjour Mary,

Votre question nécessite une consultation de dossier. Or, dans le cadre de notre politique de confidentialité, toutes les questions impliquant un échange d’informations personnelles ne peuvent pas être traitées sur ce forum.

J'invite donc votre conjoint à contacter sa caisse primaire d'assurance maladie (CPAM) qui est la seule à pouvoir accéder à son dossier.

Les coordonnées de sa CPAM sont disponibles sur ameli.fr, dans cette rubrique "Adresses et contacts".

Je vous souhaite une bonne journée.